•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une limite à la coupe à blanc

Forêt
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse propose de limiter pendant cinq ans la quantité d'arbres obtenue par la coupe à blanc à 50 % du total du bois récolté dans les forêts de la province.

Cette mesure fait partie de la future politique provinciale en matière de foresterie, dont le gouvernement néo-démocrate de Darrell Dexter a dévoilé les bases mercredi.

La Société pour les parcs et la nature du Canada qualifie cet objectif d'ambitieux et de nécessaire. Les entreprises forestières sont plus réticentes. Un porte-parole de la papetière New Page estime toutefois qu'il sera possible pour l'industrie de s'adapter en adoptant une approche plus sélective.

La future politique interdirait aussi qu'on retire de la forêt des arbres entiers. Le gouvernement explique qu'il importe de laisser sur place les débris, comme les branchages, pour le bien du sol et de la biodiversité.

L'argent des contribuables ne servirait pas à financer l'épandage d'herbicides pour l'exploitation des forêts.

Les propriétaires de lots boisés n'auraient plus besoin d'un plan d'aménagement pour couper leurs arbres pour s'en servir comme combustible à des fins personnelles.

Le gouvernement se penche aussi sur la possibilité d'établir des limites à la quantité de bois pouvant être récoltée dans toute la province.

Enfin, il est question d'ajouter au Code de pratiques forestières les exigences en matière de récolte de biomasse. La réglementation sera révisée afin que les entreprises qui utilisent la biomasse pour produire de l'énergie ou des carburants soient soumises aux mêmes règles que l'industrie forestière.

Le gouvernement compte maintenant consulter les communautés autochtones, les propriétaires de lots boisés, les entreprises forestières et les groupes environnementaux pour discuter de cette politique.

Le gouvernement Dexter va présenter sa stratégie complète sur la gestion des ressources naturelles avant la fin de l'année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !