•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un contrat de la Société des chemins de fer de la Gaspésie?

Train de l'Agence métropolitaine de transport de Montréal

Train de l'Agence métropolitaine de transport de Montréal (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise Gaspésie Diesel pourrait obtenir un important contrat de la Société des chemins de fer de la Gaspésie. L'organisme, qui reprendra le 15 décembre la gestion de l'entretien du tronçon Gaspé-Matapédia, voudrait confier l'entretien de son matériel roulant à une entreprise de la région.

« C'est ce qu'on aimerait voir, que tous ces entretiens-là puissent se faire en Gaspésie. Le fait que Gaspésie Diesel a obtenu un contrat avec Via Rail, s'est dotée des équipements et a l'expertise nécessaire pour faire de tels travaux, on aimerait bien avoir la possibilité de faire affaires avec cette entreprise », affirme le président de la Société des chemins de fer de la Gaspésie, Francois Roussy.

Pour le moment, l'entretien et les réparations du matériel spécialisé, des trois locomotives et des 10 wagons de transport de marchandises que possède la Société des chemins de fer de la Gaspésie sont effectués par le CN, à Campbellton, au Nouveau-Brunswick. Le contrat est de 100 000 $ par année.

La Société des chemins de fer de la Gaspésie évalue donc toutes les possibilités légales d'octroyer ce contrat au meilleur prix possible à Gaspésie Diesel

Quant aux dirigeants de Gaspésie Diesel, ils espèrent décrocher ce nouveau contrat, qui servirait de levier à d'importants investissements.

« Au printemps 2011, on a l'intention de se construire un atelier de réparation de voitures au niveau ferroviaire à New Richmond. On parle d'environ entre 4 et 5 millions avec le bâtiment et les équipements intérieurs », précise le PDG de Gaspésie Diesel, Gilles Babin.

Vision d'expansion

La Société des chemins de fer de la Gaspésie tente actuellement d'acquérir gratuitement 10 wagons de train passagers de l'Agence métropolitaine de transport de Montréal pour son train touristique.

« Un train qui permet surtout de déplacer beaucoup de personnes. C'est le besoin que les croisiéristes ont. C'est déplacer à peu près 400, 550 personnes rapidement, de Gaspé vers le secteur de Percé » , indique M. Roussy.

Si l'acquisition devient possible, il faudra investir 200 000 $ pour réaménager les wagons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !