•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mince atmosphère pour Rhéa

Saturne-Rhéa

Impression artistique de Rhéa

Photo : NASA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les instruments de la sonde Cassini de la NASA ont détecté la présence d'une fine atmosphère d'oxygène et de gaz carbonique autour de la lune Rhéa de Saturne.

Cette lune est la deuxième en importance en termes de taille en orbite autour de Saturne après Titan. La planète à anneaux compte à ce jour 62 satellites naturels connus.

C'est la première fois, selon la NASA, qu'une sonde capture directement des molécules d'une atmosphère d'oxygène autour d'un autre astre que la Terre.

Toutefois, l'oxygène qui compose cette atmosphère serait 5 milliards de fois moins dense que sur Terre.

De l'oxygène a récemment été détecté à distance dans les atmosphères de deux satellites glacés de Jupiter, Europa et Ganymède.

Le Dr Ben Teolis et ses collègues estiment que la mince atmosphère d'oxygène de Rhéa est due au rayonnement venant de la magnétosphère de Saturne qui agit sur la décomposition chimique de la glace à sa surface.

Les chercheurs pensent aussi que l'oxygène est d'abord produit dans l'hémisphère arrière et qu'une large part de l'oxygène est encore prisonnière des glaces de la lune.

La présence de gaz carbonique est moins bien expliquée. Les chercheurs estiment qu'elle pourrait être due à des réactions de radiolyse entre oxydants et éléments organiques.

Le détail de ces travaux est publié dans le magazine Science.

Le saviez-vous?

La première sonde à avoir photographié Rhéa fut Voyager 1, en 1980.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !