•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'excellence pour l'excellence

Le stade Uniprix

Le stade Uniprix

Photo : La Presse canadienne / Getty Images/Matthew Stockman

Radio-Canada

Rassembler les meilleurs joueurs haussera-t-il le niveau global? La réponse s'est souvent avérée positive, et Tennis Canada en a pris bonne note.

L'organisme chargé de l'excellence tennistique au pays a annoncé jeudi qu'il élargissait sa structure pour développer tous les joueurs canadiens du top 250 mondial.

Elle proposera un encadrement amélioré, à Montréal, pour aider les jeunes à faire la transition des juniors aux rangs professionnels. L'idée a germé après les succès de Milos Raonic et de Rebecca Marino, deux espoirs issus du Centre national d'entraînement (CNE).

« C'est pour ça que lorsqu'on a mis en place le Centre national pour les jeunes, explique le vice-président du développement de l'élite, Louis Borfiga. Après trois ans, on peut faire un bilan et dire que c'est un succès. Nos joueurs ont fait de bons résultats au niveau international. »

Le succès obtenu en centralisant à Montréal le développement des jeunes a amené Tennis Canada à transposer le modèle auprès de l'élite.

« On a pu le faire parce qu'on avait de bons résultats et que depuis quelques années, Peter Polansky, Frank Dancevic, et Rebecca Marino ont décidé de venir s'entraîner à Montréal avec les Québécoises. Maintenant, d'autres joueurs comme Heidi El Tabakh et Sharon Fishman vont venir régulièrement. »

La rapide croissance des derniers mois a imposé une charge de travail insoutenable aux entraîneurs déjà en place. Une équipe se partagera donc désormais la tâche.

Sylvain Bruneau sera entraîneur-chef du tennis féminin, avec l'appui de Simon Larose, d'Yves Boulais et de Zdenek Zofka. Martin Laurendeau, capitaine de la Coupe Davis, pilotera quant à lui l'équipe de joueurs professionnels avec le soutien notamment de Frédéric Niemeyer. Ils seront 16 entraîneurs au total.

Plus encore, les athlètes pourront désormais profiter des conseils d'un entraîneur lors des voyages, ce qui n'était pas toujours le cas. Des ressources scolaires, médicales et psychologiques, ainsi qu'un préparateur physique, seront également mises à leur disposition.

« L'objectif est de pousser nos joueurs à se motiver entre eux pour atteindre le top 100, a expliqué Borfiga. Sans oublier qu'il s'agira d'un environnement exceptionnel pour les 12-18 ans. »

Wozniak, elle, pourra toutefois avoir quelques privilèges, puisqu'elle a été exclue du top 100 mondial en raison de sa blessure à l'avant-bras. Comme tout membre en règle du top 100 (elle a déjà été 21e), elle aura droit à son entraîneur personnel qui la suivra pendant ses tournois.

Les premiers invités

Joueurs permanents chez les hommes

  • Frank Dancevic
  • Sreven Diez
  • Peter Polansky
  • Vasek Pospisil
  • Milos Raonic

Joueur à temps partiel chez les hommes

  • Philip Bester

Joueuses permanentes chez les femmes

  • Heidi El Tabakh
  • Sharon Fichman
  • Rebecca Marino
  • Valérie Tétreault
  • Aleksandra Wozniak

Joueuses à temps partiel chez les femmes

  • Gabriela Dabrowski
  • Emma Onila
  • Marie-Ève Pelletier
  • Ekaterina Shulaeva