•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le financement des infrastructures au coeur du débat

Le vote du syndicat se déroule au Centre des congrès de Winnipeg

Le vote du syndicat se déroule au Centre des congrès de Winnipeg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le congrès annuel de l'Association des municipalités du Manitoba (AMM) s'est ouvert lundi à Winnipeg.

Une quarantaine de résolutions seront débattues jusqu'à jeudi au Centre des congrès, dont une portant sur la ligne de transport d'électricité Bipole III. L'AMM est farouchement opposée à ce qu'elle passe à l'ouest de la province.

Les infrastructures seront au coeur des discussions avec le gouvernement et l'opposition en vue du prochain scrutin provincial de 2011, a indiqué le président de l'Association des municipalités du Manitoba, Doug Dobrowolski. Les municipalités du Manitoba réclament 200 millions de dollars supplémentaires dédiés aux infrastructures.

1 million pour les petites municipalités

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, s'est exprimé au premier jour du congrès sur la sécurité et la protection contre les désastres naturels, mais il a aussi annoncé une enveloppe de 1 million de dollars provenant de la taxe fédérale sur l'essence.

Ce montant servira à l'aménagement ou à l'expansion du transport public dans les municipalités de moins de 40 000 habitants.

Il s'est également voulu rassurant au sujet des travaux d'infrastructure qui ne seront pas terminés avant la date butoir imposée par le fédéral pour obtenir du financement, à savoir mars prochain.

C'est le cas notamment de plusieurs pistes cyclables dont la construction n'est pas finie et qui se trouvent désormais sous la neige. Le ministre Vic Toews a affirmé que le gouvernement Harper agirait avec souplesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !