•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup d'envoi des célébrations

Louis Riel
Louis Riel Photo: Collection
Radio-Canada

Le premier ministre manitobain a dévoilé une exposition permanente sur le gouvernement provisoire de Louis Riel. Le gouvernement a aussi profité de l'occasion pour dévoiler sa nouvelle politique destinée aux Métis.

La cérémonie, qui s'est tenue lundi au palais législatif, marque le coup d'envoi des célébrations entourant le 125e anniversaire de la mort de Louis Riel qui se tiendront mardi.

Le Manitoba tel que nous le connaissons aujourd'hui ne pourrait exister sans les contributions fondamentales des Métis.

Greg Selinger, premier ministre manitobain

Parmi les éléments exposés se trouvent le journal de la session originale de l'Assemblée législative d'Assiniboia et un portrait de ses membres. Ce chaînon manquant entre le Comité national des Métis et la Convention de quarante, mieux connu comme le gouvernement provisoire de Louis Riel, et l'Assemblée législative du Manitoba, a été mis au jour et interprété par une équipe de chercheurs durant l'été 2010, Année des Métis.

Reconnaissance de la contribution des Métis

L'événement a également marqué une étape importante vers la reconnaissance à sa juste valeur de la contribution des Métis dans la création du Manitoba, a indiqué Greg Selinger.

Cette reconnaissance représente un élément clé de la nouvelle politique provinciale concernant les Métis, annoncée lundi par le ministre des Affaires autochtones et du Nord, Éric Robinson. Développée conjointement par le gouvernement du Manitoba et la Fédération métisse du Manitoba, cette nouvelle politique comporte quatre objectifs stratégiques.

Elle prévoit augmenter la participation des Métis dans le processus décisionnel provincial et promouvoir une meilleure compréhension de la culture et de l'histoire des Métis auprès de tous les Manitobains. Par ailleurs, elle entend mettre en oeuvre une approche fondée sur les distinctions, respectant les rôles uniques des Métis d'hier et de demain. Enfin, la nouvelle politique vise à l'amélioration des relations entre la province et toute organisation qui représentent les intérêts des Métis.

« Il s'agit d'une reconnaissance très officielle du rôle tenu par la communauté métisse dans la fondation du Manitoba », s'est réjoui le président de l'Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba, Gabriel Dufault.