•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un monorail entre Québec et Montréal?

Information
Radio-Canada

Une étude menée par l'Institut de recherche en économie contemporaine révèle qu'il en coûterait trois fois moins cher d'implanter un monorail plutôt qu'un train à grande vitesse entre la capitale et la métropole.

Un monorail suspendu entre Québec et Montréal pourrait être plus économique et plus efficace qu'un train à grande vitesse (TGV). C'est du moins ce que révèle une étude menée par des chercheurs de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC), qui doit être dévoilée la semaine prochaine.

Selon cette étude, il en coûterait trois fois moins cher (3 milliards de dollars) d'implanter un monorail plutôt qu'un TGV entre la capitale et la métropole. Le monorail serait également plus rapide (250 km/h) et il relierait éventuellement les villes les plus importantes au Québec.

D'après les chercheurs de l'IREC, la structure pourrait être installée dans les emprises d'autoroute et relier Québec à Montréal en 90 minutes. Chaque wagon serait indépendant et utiliserait la technique du fameux moteur-roue mise au point chez Hydro-Québec.

« Pour trois fois moins cher, nous relions Montréal aux six plus grandes villes du Québec avec une souplesse d'utilisation remarquable. Alors, il est évident pour nous qu'il faut continuer de réfléchir sur l'utilité et la performance d'un projet de création de réseau national », affirme Robert Laplante, directeur général de l'IREC.

La construction d'un réseau de monorail électrifié créerait plus de 100 000 emplois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !