•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Astral Média congédie un animateur

Twitter

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'animateur de la station Rock Détente de Saguenay Maxime Roberge a été congédié parce qu'il a tenu des propos dégradants sur Twitter envers les artistes Coeur de Pirate et Yann Perreau pendant le gala de l'ADISQ.

Des propos désobligeants diffusés sur Twitter pendant le gala de l'ADISQ dimanche ont entraîné le congédiement de l'animateur de la station Rock Détente de Saguenay Maxime Roberge.

Le soir du gala, Maxime Roberge a publié sur le réseau social de nombreux commentaires sur l'événement et ses participants. Il a notamment utilisé des qualificatifs très injurieux, obscènes, même, envers la chanteuse Coeur de Pirate.


L'animateur a par la suite publié des excuses, lundi, sur son compte Twitter. « Je m'excuse personnellement des propos que j'ai tenus hier à l'égard de Yann Perreau et plus particulièrement Coeur de pirate », pouvait-on y lire. Maxime Roberge ajoutait aussi : « Cette mauvaise blague gratuite et déplacée a dépassé ma véritable pensée ».

Les excuses ont visiblement été insuffisantes pour la direction d'Astral Média, qui a retiré M. Roberge de l'émission matinale Tout l'monde debout dès lundi, avant de le congédier. Le directeur de la station, Richard Turcotte, affirme que la décision est mûrie et sans appel. « Le geste posé, la déclaration est tellement immense, tellement grosse, ça nous a placés dans une situation où on n'avait pas le choix de prendre cette décision », soutient-il.

Maxime Roberge a envoyé un communiqué aux médias en fin d'après-midi mercredi pour réagir à son congédiement. Il y reconnaît ses torts et se dit profondément désolé des préjudices qu'il a pu causer aux artistes Coeur de Pirate et Yann Perreau. L'animateur souhaite aussi contacter la chanteuse afin de lui présenter ses excuses de vive voix et lui signifier qu'il reconnaît son talent. Il conclut en remerciant ceux qui l'ont appuyé dans l'épreuve qu'il vit.

Des appuis pour l'animateur

Mercredi matin, une vingtaine d'employés du groupe Astral Média ont débrayé spontanément durant la pause de 10 h pour dénoncer le congédiement de Maxime Roberge.

Selon le président du syndicat, Jacques Dubé, la sanction est beaucoup trop sévère. « On ne nie pas que les gestes posés méritaient réprimande, mais à cette hauteur-là, c'est la question qu'on va tenter de poser à l'employeur au cours des prochains jours », souligne M. Dubé.

Maxime Roberge travaillait pour Astral Média depuis environ trois ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...