•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Vaudreuil intervient

Hôtel Sacacomie
L'hôtel Sacacomie à Saint-Alexis-des-Monts
Radio-Canada

Le président de la Centrale des syndicats démocratiques a pris part à quelques rencontres visant à rapprocher le syndicat et la direction de l'établissement.

Le président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), François Vaudreuil, est intervenu personnellement dans le conflit de travail à l'hôtel Sacacomie, à Saint-Alexis-des-Monts.

M. Vaudreuil a pris part à quelques rencontres visant à rapprocher le syndicat et la direction de l'établissement.

Rappelons que le conflit de travail perdure depuis 16 semaines et aucune négociation n'est en vue. Les positions de la direction et celles du syndicat sont diamétralement opposées.

Le conflit s'est d'ailleurs envenimé en raison du recours par la direction de l'établissement à des briseurs de grève et par les démarches d'un groupe de dissidents voulant se faire reconnaître comme exécutif syndical légitime.

C'est dans ce contexte que le président de la CSD a décidé d'intervenir, ce qui est plutôt exceptionnel pour le président d'une centrale syndicale. « On ne voit pas ça souvent 35, 40 briseurs de grève. Alors, vous comprendrez que le dossier, effectivement, est extrêmement sérieux et extrêmement préoccupant pour l'avenir de l'hôtel Sacacomie », affirme Jocelyn Gélinas, représentant syndical à la CSD.

Jusqu'à présent, une demi-douzaine de rencontres ont eu lieu entre le président de la CSD et le représentant de la direction de l'hôtel, en présence d'un conciliateur. On ne parle pas ici de négociations pour le renouvellement de la convention collective, mais d'une tentative de rapprochement avant une reprise des négociations.

« Pour ouvrir des portes, trouver des pistes de solutions pour que tout le monde puisse s'entendre et soit sur la même longueur d'onde avant de recommencer à négocier », explique Jocelyn Gélinas.

Le syndicat espère que ces rencontres donneront des résultats. De son côté, le porte-parole de l'hôtel Sacacomie n'a pas voulu formuler de commentaires.