•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sparky Anderson est mort

Sparky Anderson

Sparky Anderson

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Paul Sancya

Radio-Canada

Le baseball perd un de ses ambassadeurs des deux côtés de la frontière. Sparky Anderson, l'ancien gérant des Reds et des Tigers, et ancien joueur des Royaux de Montréal, est mort.

L'ancien gérant des Reds de Cincinnati et des Tigers de Détroit Sparky Anderson est mort jeudi.

Il est décédé à 76 ans de complications liées à la démence.

Mercredi, sa famille a indiqué qu'il avait été placé aux soins palliatifs.

Anderson a mené les Reds à deux titres consécutifs de la Série mondiale (1975 et 1976), avant d'être sacré une troisième fois avec les Tigers en 1984. Il a d'ailleurs été le premier gérant de l'histoire à gagner la Série mondiale dans les deux ligues. Avec 2194 victoires, il occupe le 5e rang de l'histoire des majeures.

George Lee Anderson a dirigé les Reds de 1970 à 1978, avant de passer dans l'abri des Tigers en 1979, jusqu'en 1995. Avec 863 victoires chez les Reds et 1331 chez les Tigers, il est le seul gérant de l'histoire à être le meneur pour deux équipes.

Sous ses ordres, la « Big Red Machine » a connu une seule saison perdante, en 1971. À Détroit, les Tigers ont présenté une fiche gagnante lors de 12 de ses 17 campagnes en poste.

Le natif du Dakota du Sud a dirigé les plus grands noms des années 1970 et 1980, de Pete Rose, Johnny Bench et Joe Morgan, à Cincinnati, à Kirk Gibson, Alan Trammell et Lou Whitaker à Détroit.

Comme joueur, Anderson a joué dans les majeures en 1959. Au cours de son unique saison, le deuxième-but a frappé pour ,218 avec 34 points produits, mais aucun circuit, avec les Phillies de Philadelphie.

Ses exploits comme gérant lui ont valu d'être intronisé au Temple de la renommée en 2000.

Il fait également partie du Temple de la renommée du baseball canadien, pour ses deux saisons comme joueur avec les Royaux de Montréal et ses quatre campagnes avec les Maple Leafs de Toronto, de la Ligue internationale.