•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire démissionne

Vote
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Réjean Rodier soutient que les tensions avec les membres de son conseil ne lui permettaient pas d'effectuer son travail de manière efficace.

La municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham, située près de Drummondville, devra se trouver un nouveau maire. Un an après son élection, le maire Réjean Rodier remet sa démission.

M. Rodier soutient que les tensions avec les membres de son conseil ne lui permettaient pas d'effectuer son travail de manière efficace. Il note notamment le manque de collaboration et de confiance de la part des conseillers.

Après une carrière d'une trentaine d'années en enseignement au secondaire, le maire démissionnaire souhaitait faire une différence pour ses concitoyens en obtenant le poste de maire en novembre 2009. Mais pour une multitude de raisons, sur lesquelles il préfère ne pas s'élaborer, son voeu s'est avéré un échec.

À l'Hôtel de Ville, on se contente de confirmer qu'il y avait de nombreuses divergences d'opinions entre le maire démissionnaire et son conseil. La conseillère municipale Estelle Lemire Demers assurera l'intérim jusqu'à la prochaine élection.

Le scrutin devrait avoir lieu d'ici quatre mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !