•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Californie rejette la légalisation de la marijuana

Un partisan de la proposition 19 à l'université de Berkeley, en Californie

Un partisan de la proposition 19 sur la légalisation de la marijuana à l'université de Berkeley, en Californie

Photo : La Presse canadienne / AP/Paul Sakuma

Radio-Canada

La proposition 19, qui devait permettre la légalisation de la marijuana à des fins récréatives, a été rejetée par 57,5 % des électeurs californiens.

La proposition 19 devant permettre la légalisation de la marijuana à des fins récréatives en Californie a été rejetée par 57,5 % des électeurs mardi, lors des élections de mi-mandat aux États-Unis.

Au cours de cette ronde électorale, les Américains devaient se prononcer sur des dizaines de propositions et d'initiatives locales.

Les législatives de mi-mandat s'accompagnaient cette année de 160 référendums organisés dans 37 États, dont 42 étaient le fruit d'initiatives citoyennes, selon Associated Press.

Parmi les propositions les plus controversées figurait la proposition 19 californienne. Si elle avait été adoptée, les adultes de plus de 21 ans auraient pu posséder légalement jusqu'à 28 grammes de marijuana et même en faire la culture sur une superficie maximale de 2,3 mètres carrés.

Il serait revenu aux villes et aux comtés de permettre la vente légale de la drogue et, surtout, de la taxer. L'argument économique était de taille pour l'État américain, dont le déficit atteint cette année 20 milliards de dollars.

Le milliardaire George Soros avait versé un million de dollars à la campagne d'appui en avançant que la légalisation permettrait de réduire la criminalité et que les policiers pourraient consacrer leurs efforts à lutter contre des délits plus graves.

L'usage médical du cannabis est autorisé en Californie depuis 1996, mais les pays d'Amérique latine aux prises avec les puissants cartels de la drogue s'inquiètent d'une éventuelle légalisation totale.

Également questionnés à propos de la marijuana, les électeurs de l'Arizona et du Dakota du Sud étaient appelés à autoriser ou non son usage médical.

Dans le Dakota du Sud, la proposition a été rejetée par 63,3 % des électeurs tandis qu'en Arizona les résultats sont extrêmement serrés. Chacune des options remportant 50 % des votes. Mercredi matin, le rejet de la proposition affichait une très légère avance.

En Oregon, les électeurs ont quant à eux rejeté à 58 % une proposition visant à accorder aux fermiers de l'État des licences pour cultiver et distribuer de la marijuana aux cliniques qui la fournissent pour usage thérapeutique.

Environnement

La Californie retenait également l'attention avec la proposition 23 qui demandait de retarder son entrée dans la Western Climate Initiative jusqu'à ce que le taux de chômage passe sous la barre des 5,5 % et y reste pour au moins un an. Actuellement, ce taux dépasse 12 % de la population active. L'industrie pétrolière a investi 3,6 millions de dollars pour la promotion de cette proposition visant à suspendre la loi qui limite les émissions de gaz à effet de serre dans l'État. La proposition a été rejetée à 60,4 % des voix.

Santé

Par ailleurs, l'impopulaire réforme de la santé, grande victoire législative de Barack Obama, faisait l'objet de référendums dans trois États. L'Arizona, l'Oklahoma et le Colorado proposaient des amendements à la loi qui annulaient entre autres l'obligation pour les citoyens de posséder une assurance maladie.

Les électeurs de l'Oklahoma ont approuvé l'amendement à 64,7 %, tandis que ceux de l'Arizona l'ont adopté à 55,4 %étaient en voie de le faire en fin de soirée. Les électeurs du Colorado l'ont quant à eux rejeté à 55%.

Syndicalisation

L'Arizona, la Caroline du Sud et le Dakota du Sud demandaient aux électeurs de se prononcer sur une mesure garantissant le droit aux employés de voter secrètement en vue de la constitution d'un syndicat. Cette proposition est interprétée par certains comme un frein à la syndicalisation dans certains milieux.

Les propositions ont été acceptées dans les trois États :

  • Arizona 60,8 %
  • Caroline du Sud 86 %
  • Dakota du Sud, 78,5 %

Avortement

Les électeurs du Colorado devaient, quant à eux, définir à quel moment débute la vie humaine. Ils pouvaient choisir qu'une personne existe au sens de la loi dès la fécondation, qu'un embryon a des droits juridiques dès la conception, ce qui serait revenu à criminaliser l'avortement dans l'État. La proposition a été rejetée par 72 % des électeurs.

Insolite

Le système américain permet à tout individu ou groupe de soumettre au vote n'importe quelle proposition à condition de recueillir le nombre de signatures suffisant, ce qui donne lieu à des référendums parfois insolites. Ainsi, à Denver, les électeurs devaient décider s'ils voulaient que soit créée une Commission sur les affaires extraterrestres (ET) dont le but serait de mettre en place des mesures de sécurité en vue d'une rencontre avec des êtres venant d'une autre planète. La proposition baptisée « Initiative 300 » a été rejetée par 84 % des électeurs.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, New York Times, et CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !