•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Édouard Carpentier est mort

Édouard Carpentier

Édouard Carpentier

Photo : Courtoisie Patric Laprade

Radio-Canada

L'ancien lutteur Édouard Carpentier s'est éteint ce week-end à l'âge de 84 ans.

Le monde de la lutte québécoise est en deuil.

L'ancien lutteur Édouard Carpentier s'est éteint, samedi, à l'âge de 84 ans, d'un arrêt cardiaque.

Carpentier, né Édouard Wiercowicz, d'une mère polonaise et d'un père russe à Roanne, en France, a marqué le monde de la lutte de plus d'une façon. D'abord comme lutteur, à compter des années 1950, quand Yvon Robert l'a invité en Amérique pour quelques combats. C'est à ce moment qu'il a pris le nom de Carpentier. Il a disputé son premier combat au Forum, le 18 avril 1956.

Pendant ses années sur l'arène, le « Flying Frenchman », surnom évoquant son style acrobatique, a livré d'épiques combats à « Killer » Kowalski et à « Mad Dog » Vachon, entre autres.

Carpentier a également eu un impact majeur en coulisse. C'est à son initiative que Jean Ferré, connu internationalement sous le nom d'André le Géant, est venu en Amérique dans les années 1970.

Enfin, Carpentier a contribué à la popularité de la lutte à titre de commentateur, aux côtés d'un autre Français, Guy Hauray. Le duo a animé les galas de Lutte internationale à la télévision et, à compter de 1985, la version française de la World Wrestling Federation.

Carpentier a pris sa retraite définitive de la lutte au début des années 1990, non sans avoir continué à entraîner des jeunes pour le sport dans une école au centre Claude-Robillard, à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !