•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visite du dalaï-lama

Le dalaï-lama à son arrivée au Centre Rogers de Toronto

Le dalaï-lama à son arrivée au Centre Rogers de Toronto, le 22 octobre 2010

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environ 20 000 personnes ont assisté au discours du dalaï-lama au Centre Rogers, au premier jour de sa visite au Canada. Le chef spirituel tibétain a parlé de paix et de pauvreté dans le monde.

Près de 20 000 personnes se sont rendues vendredi au Centre Rogers de Toronto pour entendre le dalaï-lama, au premier jour de sa visite au Canada. Son discours a porté sur « les approches humaines de la paix mondiale ».

Lors de son discours, le leader spirituel tibétain a déclaré que la paix, comme la violence, est dépendante des actions individuelles. Il a également parlé de la pauvreté dans le monde, notant au passage l'écart qui existe au Canada entre les riches et les pauvres.

Le dalaï-lama a affirmé que la paix, comme la violence, dépendant des actions des individus. Elle « ne tombera pas du ciel », a-t-il dit à la blague.

« Nous devons promouvoir l'idée d'un dialogue pour un siècle heureux et en paix. Partout où nous voyons un problème, nous devrions le résoudre par le dialogue »

— Une citation de  Le dalaï-lama

Samedi, le dalaï-lama doit notamment bénir trois statues bouddhistes sacrées au Centre culturel canado-tibétain à Etobicoke. Le designer Kevin Fitzsimons mentionne que des bénévoles ont travaillé sans relâche pour s'assurer que l'édifice, dont la construction doit s'achever en mars 2011, se présente sous son meilleur jour pour accueillir le visiteur.

Le dalaï-lama vit en exil en Inde depuis 1959.

Il n'en est pas à sa première visite au Canada. En 2004, Paul Martin était devenu le premier ministre canadien à le rencontrer. L'année dernière, le dalaï-lama s'est rendu à Montréal, Calgary et Vancouver. Il est citoyen d'honneur du Canada depuis 2006.

Environ 5000 Tibétains habitent maintenant Toronto.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !