•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BHP Billiton essuie un non de Brad Wall

Chargement de l’image

(archives)

Photo : La Presse canadienne / Geoff Howe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

BHP Billiton veut toujours convaincre Ottawa de donner le feu vert à son offre d'achat pour PotashCorp, même si le premier minsitre de la Saskatchewan veut faire échouer la transaction.

Le bras de fer se poursuit entre BHP Billiton et le gouvernement de la Saskatchewan. Le géant minier tente toujours de convaincre Ottawa d'approuver sa proposition d'achat de PotashCorp, alors que le premier ministre de la province rejette l'offre d'achat hostile de BHP.

Brad Wall a déclaré en conférence de presse mercredi que la proposition de BHP Billiton ne comportait aucun avantage pour sa province et pour le Canada. Il a néanmoins ajouté que la décision finale viendrait de son cabinet.

PotashCorp, numéro un mondial de l'industrie de la potasse installé à Saskatoon, fait l'objet d'une offre d'achat hostile de 38,6 milliards $US de la part de la société anglo-australienne BHP Billiton.

La Saskatchewan craint des pertes

Le gouvernement de la Saskatchewan craint une chute de ses revenus si ce fleuron de son économie change de main.

BHP Billiton a offert de verser 370 millions de dollars dans un fonds pour les infrastructures pour compenser le manque à gagner. Mais les pertes anticipées sont plus importantes, soutient la province. Elles seraient d'environ 3 milliards sur 10 ans.

Pour cette raison, Brad Wall veut qu'Ottawa bloque la transaction.

Le député libéral fédéral Ralph Goodale a appuyé le premier ministre de la Saskatchewan. Il estime qu'en l'absence de preuves convaincantes d'avantages nets pour le pays et la province, le Parti libéral du Canada ne pouvait soutenir l'offre de BHP Billiton.

Malgré l'opposition de la Saskatchewan, BHP Billiton répète qu'elle continuera à rechercher l'approbation du ministre de l'Industrie du Canada Tony Clement.

Le ministre fédéral doit déterminer si l'acquisition de Potash par BHP représente un avantage net pour le Canada. Il rendra sa décision le 3 novembre.

PotashCorp en bref

La Potash Corporation of Saskatchewan a été créée par le gouvernement saskatchewanais en 1975. Elle est devenue la PotashCorp lors de sa privatisation en 1989.

Une clause précise cependant que le siège social doit rester dans la province.

Elle a aussi des installations au Nouveau-Brunswick.

L'entreprise assure 20 % de la production mondiale de potasse. PotashCorp a déjà été la plus importante entreprise cotée à la Bourse de Toronto, avec un cours dépassant les 240 $.

Avec les informations de La Presse canadienne, et The Globe and Mail

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !