•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina débloque 5 millions pour un traitement controversé

Une anesthésie

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de la Saskatchewan finance des essais cliniques d'un traitement controversé contre la sclérose en plaques, qui pourraient commencer dès l'an prochain.

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé, mardi, l'octroi de 5 millions de dollars pour des essais cliniques pour un traitement controversé contre la sclérose en plaques.

Le premier ministre, Brad Wall, avait indiqué cet été que son gouvernement était prêt à financer le traitement développé par le médecin italien Paolo Zamboni qui estime que la sclérose en plaques est causée par l'obstruction de certaines veines. Il a mis au point un traitement pour dégager ces veines par une angioplastie.

Cette théorie sur la cause de la sclérose en plaques et l'efficacité du traitement n'ont pas été prouvées, souligne la Société canadienne de la sclérose en plaques.

M. Wall a précisé que le financement de la province allait permettre des essais cliniques dès l'an prochain. La Saskatchewan est la première province au pays à approuver ce traitement.

La Saskatchewan a le taux le plus élevé de cas de sclérose en plaques au pays. Environ 3500 personnes en souffrent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !