•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand rassemblement à Rimouski

Marche des femmes à Rimouski
Radio-Canada
Mis à jour le 

Environ 10 000 personnes se sont réunies à Rimouski, dimanche, à l'occasion de la Marche mondiale des femmes.

Des milliers de femmes ont pris part, dimanche, au grand rassemblement national de la Marche mondiale des femmes à Rimouski. L'événement était le point culminant des quelque 300 activités qui ont eu lieu aux quatre coins de la province cette semaine.

Selon les organisateurs, près de 10 000 personnes ont participé à l'événement.

La marche était tenue pour la première fois à l'extérieur de Montréal et de Québec.

La Marche mondiale des femmes est un mouvement qui rallie 4500 groupes de femmes à travers 151 pays. Un important rassemblement se déroulait également à Bukavu en République démocratique du Congo.

Au Québec, la Fédération des femmes (FFQ) a profité de cette occasion pour réitérer certaines de ses revendications, dont l'augmentation du salaire minimum, le retour des cours d'éducation sexuelle dans les écoles, l'intervention du gouvernement pour enrayer la publicité sexiste et la fin du recrutement militaire dans les écoles.

Une quinzaine de femmes ont d'ailleurs occupé le bureau de la ministre de la Condition féminine, Christine St-Pierre, jeudi, pour dénoncer son inaction dans certains dossiers.

La présidente de la Fédération des femmes du Québec, Alexa Conradi, déplore que la ministre St-Pierre n'ait pas annoncé de nouvelles mesures pour améliorer la condition des femmes, même si elle a en mains les demandes de la FFQ depuis plusieurs mois.

Mme Conradi salue toutefois l'ouverture du gouvernement qui souhaite réintroduire un cours d'éducation sexuelle au primaire et au secondaire, et ce, à la demande de la Marche mondiale des femmes.

De son côté, Christine St-Pierre a rappelé cette semaine que le gouvernement avait fait beaucoup pour l'égalité des femmes et que le Québec s'est doté d'un plan d'action en matière de condition féminine, qui sera révisé prochainement.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !