ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fidèles défilent à l'oratoire

Des fidèles se recueillent à l'oratoire Saint-Joseph.

Des fidèles se recueillent à l'oratoire Saint-Joseph.

Photo : AFP / Rogerio Barbosa

Radio-Canada

Des milliers de fidèles se sont rassemblés à l'oratoire Saint-Joseph durant le week-end pour participer aux différentes activités entourant la canonisation du frère André.

À Montréal, plus de 1000 personnes ont assisté avec beaucoup d'émotion, dimanche matin à l'oratoire Saint-Joseph, à la diffusion sur écran géant de la cérémonie de canonisation du frère André au Vatican.

Les fidèles étaient si nombreux à vouloir lui rendre hommage qu'il n'y avait pas assez de place pour les accueillir dans la crypte de l'oratoire.

Plusieurs d'entre eux ont dû monter dans la basilique où l'on ne pouvait voir les images de l'événement.

Au moment où le pape a fait de frère André un saint, les sourires et les larmes ont jailli, la foule s'est levée et les applaudissements se sont fait entendre pendant plusieurs minutes.

C'était comme si on avait gagné la coupe Stanley.

Jacques Gauthier, animateur du Jour du Seigneur

Ces fidèles avaient peu avant participé, dans la nuit de samedi à dimanche, à une vigile de prières, de chants et de recueillement qui s'est déroulée dans la crypte de l'oratoire. C'était la première fois en neuf ans que le sanctuaire ouvrait ses portes tout au long de la nuit.

Des fidèles se recueillent sur le tombeau du frère André.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des fidèles se recueillent sur le tombeau du frère André.

Photo : AFP / Rogerio Barbosa

Le père Jean-Guy Vincent, vice-recteur à la pastorale de l'oratoire, s'est dit étonné qu'autant de gens se soient déplacés pour l'occasion. « On n'avait jamais pensé qu'il y aurait autant de monde cette nuit, ici, pour cet événement-là, mais je crois que c'est vraiment le frère André. On voit qu'il continue à avoir une grande influence pour notre monde [...] et je pense aussi que les médias nous ont aidés dans ce sens-là, à faire connaître encore davantage le personnage », a-t-il estimé.

Au cours de la journée de samedi, le public s'était également rendu en grand nombre l'oratoire pour défiler devant le tombeau du frère André, visiter la chapelle et la boutique de souvenirs, qui a fermé beaucoup plus tard que prévu en raison de l'achalandage.

En 1904, grâce à des dons, le frère André fait ériger une chapelle sur un terrain en face du collège Notre-Dame. D'autres dons permettront de l'agrandir et d'y construire une crypte, dès 1914, ce qui deviendra l'oratoire tel qu'on le connaît aujourd'hui.

Les fidèles veulent rendre hommage au frère André

La programmation en l'honneur du frère André s'est poursuivie dimanche toute la journée avec notamment deux messes spéciales. La première a eu lieu à 11 h, avec les petits chanteurs du Mont-Royal. Une autre s'est tenue à 19 h 30.

Entre les deux événements, les fidèles ont défilé massivement à l'oratoire pour rendre hommage au frère André.

Frère André : vers la sainteté