•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La luminosité nocturne fait grossir les souris

Une souris blanche
Photo: iStockphoto
Radio-Canada

Des souris exposées à la lumière durant la nuit prennent du poids, et ce, même sans manger plus et sans modifier leur activité physique, montrent des chercheurs américains.

La quantité de lumière durant le sommeil pourrait influer sur la prise de poids, du moins chez la souris.

Des chercheurs américains ont montré que des rongeurs exposés à une grande luminosité durant la nuit gagnent plus de poids que les autres, et ce, même sans manger plus et sans modifier leur activité physique.

La Pre Laura Fonken et ses collègues de l'Université d'Ohio ont constaté que des souris soumises à une lumière affaiblie la nuit durant huit semaines avaient à la fin de cette période un indice de masse corporelle environ 50 % plus élevé que celles ayant vécu un cycle nocturne normal.

Deux résultats importants :

  • Les rongeurs soumis à une lumière constante durant la nuit, mais ayant eu accès à leur nourriture seulement durant les heures habituelles n'ont pas pris de poids.
  • Ceux qui ont pu manger quand ils le désiraient durant le cycle de 24 heures en lumière continue ont pris beaucoup de poids, sans pour autant consommer plus de nourriture que les souris des groupes témoins.

Les auteurs des travaux estiment que la présence de la lumière jumelée à des repas consommés aux mauvaises heures nuit à la métabolisation de la nourriture des rongeurs.

Si ces observations se confirmaient chez les humains, elles laisseraient penser que les repas pris tard le soir pourraient présenter un risque particulier d'obésité.

Randy Nelson, Université d'Ohio

Ces travaux pourraient également expliquer une cause potentielle de l'épidémie d'obésité qui frappe les pays industrialisés.

En outre, ces travaux pourraient aussi révéler, selon les chercheurs, que les personnes qui utilisent un ordinateur ou qui regardent la télévision la nuit durant de longues heures pourraient aussi manger aux mauvaises heures, perturbant ainsi le fonctionnement de leur corps.

Il est établi que pour garder la ligne il ne faut pas trop manger et il faut faire beaucoup d'exercice, mais ce facteur environnemental pourrait expliquer pourquoi certaines personnes suivant bien ces préceptes prennent malgré tout des kilos.

Randy Nelson

Le détail de ces travaux est publié dans les Annales de l'académie américaine des sciences (PNAS).

Avec les informations de Agence France-Presse