•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Alward présente son équipe

David Alward

Le nouveau premier ministre David Alward.

Photo : La Presse canadienne / David Smith

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nouveau premier ministre progressiste-conservateur, David Alward, et les 15 membres de son conseil des ministres ont prêté serment à Fredericton.

Le nouveau premier ministre progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, David Alward, et les membres de son conseil des ministres ont prêté serment, mardi après-midi, à Fredericton.

Le Cabinet compte 15 membres en plus de M. Alward, soit 5 de moins que celui du premier ministre libéral sortant, Shawn Graham. David Alward a fait campagne le mois dernier avec la promesse de réduire la taille du Cabinet. Selon lui, cette mesure ferait économiser 10 millions de dollars par année à la province.

Le conseil des ministres :

  • David Alward, premier ministre, ministre des Affaires intergouvernementales
  • Marie-Claude Blais, procureure générale, ministre de la Justice et de la Consommation
  • Robert Trevors, ministre de la Sécurité publique
  • Blaine Higgs, ministre des Finances, ministre des Ressources humaines
  • Claude Williams, ministre des Transports et de l'Infrastructure
  • Bruce Northrup, ministre des Ressources naturelles
  • Craig Leonard, ministre de l'Énergie
  • Mike Olscamp, ministre de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches
  • Madeleine Dubé, ministre de la Santé
  • Trevor Holder, ministre du Tourisme et des Parcs, ministre du Mieux-être, de la Culture et du Sport
  • Susan Stultz, ministre du Développement social
  • Martine Coulombe, ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail
  • Jody Carr, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance
  • Margaret-Ann Blaney, ministre de l'Environnement
  • Bruce Fitch, ministre des Gouvernements locaux
  • Paul Robichaud, vice-premier ministre, ministre du Développement économique

Les députés dans leur ensemble ont prêté serment avant midi. Shawn Graham brillait toutefois par son absence. Il explique qu'il devait assister à des réunions. M. Graham peut toujours prêter serment à n'importe quel moment d'ici le début des travaux législatifs. Il a l'intention d'exercer ses fonctions de député de Kent, mais il quittera la direction du Parti libéral le mois prochain.

La SANB satisfaite

Le poids politique des francophones dans le Cabinet Alward réjouit la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB).

Le président de l'organisme, Jean-Marie Nadeau, souligne que des ministres francophones occupent des postes stratégiques en économie, en santé et à la justice.

Quant au nouveau ministre de l'Éducation, Jody Carr, la SANB estime qu'il est le plus francophile des ministres anglophones de ce gouvernement. Ce ministère est le seul où il existe une dualité linguistique

Le nouveau gouvernement doit relever plusieurs défis

Le taux de chômage dans la province est près de 10 %. La semaine dernière, l'agence de notation Standard and Poor's a révisé sa perspective de l'avenir financier du Nouveau-Brunswick de stable à négatif parce qu'elle juge que la performance budgétaire et le fardeau de la dette se détériorent. Le dernier budget présenté par le gouvernement libéral prévoyait un déficit de 749 millions de dollars.

Ministres du Nouveau-BrunswickAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau conseil des ministres.

Photo : Marc Poirier

Shawn Graham souhaite bonne chance au nouveau gouvernement. « Cette récession a certainement un grand effet sur le budget du Nouveau-Brunswick, des autres provinces et territoires. Ce nouveau gouvernement a fait beaucoup de promesses. Ils ont une responsabilité aussi de retourner à un budget équilibré à l'avenir, et j'espère qu'avec le nouveau Cabinet nommé aujourd'hui, ils sont prêts pour le travail devant eux », affirme M. Graham.

De plus, de nouveaux problèmes sont apparus à la centrale nucléaire de Point Lepreau, dont les travaux de remise à neuf accusent déjà deux ans et demi de retard. David Alward affirme que la réalisation de ces travaux constitue une priorité pour son gouvernement.

Le gouvernement progressiste-conservateur succède au gouvernement libéral de Shawn Graham, qui a subi une défaite aux élections du 27 septembre. Les progressistes-conservateurs ont remporté 42 des 55 sièges.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !