•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Freiner les canons

Tomas Plekanec et Carl Gunnarsson

Tomas Plekanec (14) et Carl Gunnarsson

Photo : AFP / Getty Images/Abelimages

Jean-François Chaumont
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Leafs réduisent au silence les deux premiers trios du CH pour s'imposer en ouverture de saison à Toronto.

TORONTO - Avec la suspension à Michael Cammalleri, le sort du Canadien reposait encore plus sur les épaules de Tomas Plekanec, Scott Gomez et Brian Gionta.

Les Maple Leafs le savaient et ils ont consacré leurs efforts à les ralentir. Ils ont atteint leur objectif.

Sans la contribution de ses deux premières unités, le CH s'est incliné 3-2 devant les Leafs, jeudi, en cette soirée d'ouverture au Centre Air Canada.

« Nous aurions souhaité générer plus de chances, a affirmé le capitaine Brian Gionta dans un vestiaire pratiquement désert après le match. En deuxième période, l'avantage numérique nous a aussi fait mal. Sur trois occasions, nous n'avons frappé à la porte qu'une seule fois. »

Une chance, Gionta en a obtenu une en or dans les toutes dernières secondes du match. Le petit ailier a sauté sur une rondelle libre devant le filet de Jean-Sébastien Giguère, mais l'homme masqué a étiré la jambière pour empêcher la prolongation.

« Comme on dit, ça bourdonnait pas mal à la fin, a admis Giguère. J'avais vraiment hâte d'entendre la sirène. Sur le tir de Gionta, je dois être honnête, je n'ai même pas vu la rondelle. Mais je peux vous dire que c'est toujours agréable de battre le Canadien. »

Giguère, élu la première étoile du match, a bloqué 26 tirs.

Clarke MacArthur a marqué ce qui s'est avéré le but vainqueur en troisième période. L'ancien des Sabres et des Thrashers a déculotté Jaroslav Spacek avant de battre d'un tir du revers Carey Price.

Cette séquence a été un portrait assez juste du travail de l'unité défensive du Tricolore. Du début à la fin, Spacek, Alexandre Picard et Ryan O'Byrne ont peiné dans leur territoire.

À la lumière de ce premier match, Jacques Martin priera pour un retour rapide d'Andrei Markov (genou droit) et Roman Hamrlik (genou gauche).

« C'est une situation qu'on doit gérer, mais ça donne une occasion à d'autres individus, a affirmé Martin avec son lexique habituel. On doit se regrouper comme équipe et souhaiter voir plus d'individus en uniforme. »

La recrue P.K. Subban, qui jouait un premier match dans sa terre natale, a de loin été le meilleur défenseur du Canadien.

La force des nouveaux...

Clarke MacArthur et Dustin BoydAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Clarke MacArthur et Dustin Boyd

Photo : AFP / Getty Images/Abelimages

Dustin Boyd et Jeff Halpern, deux acquisitions de Pierre Gauthier au cours de l'été, ont marqué les deux seuls buts des visiteurs contre Giguère.

Tim Brent, qui n'avait réussi qu'un seul but en 19 matchs dans la LNH, et Phil Kessel ont complété le pointage pour les vainqueurs.

Pivoté par le prometteur Tyler Bozak (1 passe), le premier trio des Leafs a fait des flammèches. Ron Wilson misera enfin sur une unité de renom cette saison avec Bozak, Kessel et Kris Versteeg.

Price abandonné

Grippé en milieu de semaine, Carey Price n'a pas à rougir de sa prestation dans la défaite. Ses défenseurs n'ont rien fait pour l'aider à soigner son rhume.

Price a accordé 3 buts sur 24 tirs.

« On ne voulait pas entreprendre la saison avec une défaite, mais je crois que nous avons fait plusieurs bonnes choses ce soir, a expliqué le numéro 31. Les Leafs ont simplement profité de nos revirements. »

Malgré le retour de Cammalleri, le Canadien n'aura pas la vie plus facile à son deuxième match de l'année avec un arrêt à Pittsburgh, samedi.

Les Penguins auront encore en tête cette élimination au deuxième tour des séries.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !