•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan positif de l'opération Écrevisse

Sûreté du Québec

(archives)

Photo : La Presse canadienne / Peter McCabe

Radio-Canada

L'opération antidrogue menée en Abitibi et dans d'autres régions du Québec et de l'Ontario mercredi a permis d'arrêter 51 personnes liées au trafic de stupéfiants.

La majorité des suspects a comparu au palais de justice de Val-d'Or. Ils sont notamment accusés de gangstérisme, trafic d'armes et trafic de stupéfiants.

Le présumé réseau était dirigé par Denis Lefebvre et ses bras droits, Yves Denis et Yvon Lamontagne. Ils entretenaient des relations avec les Hells Angels.

Bilan des perquisitions

Une importante quantité de drogues, dont de la cocaïne, du haschisch, des plants de cannabis et des comprimés de méthamphétamine ont été saisis lors de l'opération.

Les policiers ont également mis la main sur 75 armes à feu, dont deux mitraillettes et 12 armes prohibées.

Ils ont saisi 41 véhicules, un avion, un hélicoptère ainsi que 905 000 $.

L'administration de commerces liés au réseau, tels que le bar le Ritz, Pavage Val-d'Or et une succursale de location de films Vidéotron, a été confiée à la gestion des biens saisis du gouvernement du Québec.

D'autres arrestations pourraient avoir lieu au cours des prochains jours.

Les policiers croient que l'opération pourrait conduire à la résolution de certains crimes violents commis dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Enquête sur la mort d'un suspect

L'opération Écrevisse a cependant été assombrie par la mort d'un suspect de 59 ans, Donald Rancourt.

Des coups de feu ont été tirés durant une perquisition menée tôt mercredi matin dans une résidence du boulevard Sabourin.

L'enquête sur cet incident mortel est confiée au Service de police de la ville de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice et faits divers