•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'or, rien d'autre

Marie-Pier Boudreau-Gagnon

Marie-Pier Boudreau-Gagnon

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Kevin Frayer

Radio-Canada

Le Canada et l'or, deux synonymes en nage synchronisée aux Jeux du Commonwealth. Marie-Pier Boudreau-Gagnon le prouve, en solo et en duo avec Chloé Isaac. Brent Hayden domine aussi dans la piscine.

La nage synchronisée appartient au Canada aux Jeux du Commonwealth : 13 épreuves depuis 1986, 13 médailles d'or.

Les représentantes de l'unifolié ont poursuivi sur leur lancée incroyable à New Delhi, jeudi, avec deux autres titres.

Marie-Pier Boudreau-Gagnon a montré la marche à suivre en décrochant les honneurs de l'épreuve en solo.

Sa performance de 95,334 points l'a placé à des années-lumière de l'Anglaise Jenna Randall (90) et de l'Écossaise Lauren Smith (80,084), qui ont complété le podium.

Mais Boudreau-Gagnon ne faisait que commencer. Plus tard dans la journée, elle s'est de nouveau couverte d'or dans l'épreuve en duo avec Chloé Isaac.

Encore une fois, la marge victorieuse est écrasante : 95,333 points, 5 de plus que les médaillées d'argent, les Anglaises Randall et Olivia Allison (90,167). Les Australiennes Eloise Amberer et Sara Bombell (79,5), 3es, les ont encore moins inquiétées.

« C'était ma dernière chance de remporter une médaille d'or avant ma retraite, a commenté Boudreau-Gagnon après sa victoire en solo, alors je suis vraiment satisfaite du résultat. »

« Mon entraîneur et moi aimions notre musique, une reprise de Feeling good, de Nina Simone, a-t-elle poursuivi. C'était chargé d'émotion et c'est ce que nous voulions exprimer. »

Hayden doré

En natation, Brent Hayden a décroché l'or au 100 m libre. Le Canadien a touché le mur après un effort de 47,98 s. L'Anglais Simon Burnett (48,54) a pris la 2e place et l'Australien Eamon Sullivan (48,69), pourtant le plus rapide en qualifications, la 3e.

« Il n'y avait que deux compétitions où je n'avais pas remporté l'or : les Jeux olympiques et les Jeux du Commonwealth, a expliqué Hayden. Je l'ai fait aux Jeux du Commonwealth et je dois maintenant travailler plus fort pour les Jeux olympiques. Je ne pense qu'à nager plus rapidement. »

Brent HaydenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brent Hayden

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le sport n'a cependant pas retenu toute l'attention au centre aquatique de New Delhi, jeudi. Les organisateurs des Jeux ont ouvert une enquête sur la qualité de l'eau des bassins, après des informations selon lesquelles plus de 50 nageurs seraient tombés malades.

Au total, quelque 40 nageurs anglais et 12 australiens ont déclaré se sentir mal après leurs passages en piscine. C'était aussi le cas de Hayden, ce qui ne l'a cependant pas empêché de réaliser la meilleure performance mondiale de l'année.

Le problème aurait comme origine le bassin d'échauffement, selon plusieurs délégations, mais tout le monde ne partage pas cet avis.

« Je ne crois pas à ça, a lancé le Néo-Zélandais Daniel Bell, spécialiste du dos. Le chlore tue les microbes. Je ne pense pas que ça vient de la piscine, sinon tous les nageurs seraient touchés. »

« On doit enquêter sur cela immédiatement. Si l'eau n'est pas sûre, alors, clairement, on ne doit pas y nager, a déclaré Mike Fennell, le président de la Fédération internationale des Jeux. L'eau et la qualité de la nourriture sont testées. Nous sommes inquiets si les athlètes ne peuvent pas concourir à leur meilleur niveau. »

Certains nageurs ont déjà été contraints au forfait à New Delhi en raison de problèmes d'estomac. C'est le cas des Australiens Andrew Lauterstein (100 m papillon) et Hayden Stoeckel (100 m dos), sérieux aspirants au podium, qui n'ont pas pris le départ de leurs séries.

Journée faste

Par ailleurs, le Canada a obtenu six autres médailles d'or.

En lutte, la Britanno-Colombienne Carol Huynh, championne olympique en titre, s'est imposée devant l'Indienne Nirmala Devi en finale des 48 kg.

L'Albertaine Justine Bouchard (63 kg) et l'Ontarienne Ohenewa Akuffo (72 kg) ont aussi triomphé dans leur catégorie respective.

En athlétisme, les Ontariennes Sultana Frizell (lancer du marteau) et Kyle Pettey (lancer du poids paralympique) ainsi que le Britanno-Colombien Dylan Armstrong (lancer du poids) ont dominé.

À l'épreuve d'arc à poulies, l'équipe féminine canadienne a enlevé l'argent après avoir perdu 232-229 contre l'Angleterre en finale.

En gymnastique, la Québécoise Cynthia Lemieux-Guillemette a grimpé sur la troisième marche du podium aux barres asymétriques, tout comme la Manitobaine Gabby May au cheval-sautoir.