•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maple Leaf fermera des usines au Canada

Le président des Aliments Maple Leaf, Michael McCain

Le président des Aliments Maple Leaf, Michael McCain (archives)

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le producteur de viandes préparées prévoit hausser le prix de ses produits et procéder à la fermeture de certaines de ses 23 usines au pays. La compagnie espère ainsi mieux faire face à la concurrence et hausser ses profits.

Aliments Maple Leaf a annoncé mercredi qu'il prévoit augmenter ses prix et fermer certaines de ses usines au Canada. La compagnie enclenche une réorganisation afin d'accroître sa rentabilité et sa valeur pour les actionnaires.

Le producteur de viandes préparées affirme qu'il ne peut émettre de commentaire pour l'instant sur des mises à pied éventuelles, et n'a pas annoncé combien d'usines cesseraient leurs opérations.

Il s'agit de la plus grande réorganisation visant à diminuer les dépenses de la compagnie, a affirmé le président de Maple Leaf, Michael McCain, en conférence téléphonique avec les actionnaires.

L'entreprise avait laissé entendre en juillet qu'elle augmenterait ses prix pour compenser la hausse de ses coûts d'approvisionnement.

L'entreprise affirme qu'elle souhaitait faire passer sa marge de profit à 12,5 % en 2015. Elle est actuellement de 7 %.

Pour atteindre cet objectif, Maple Leaf construira une boulangerie à Hamilton d'ici le milieu de 2011 ainsi qu'une nouvelle usine de viandes préparées qui ouvrira ses portes au début de 2012.

L'entreprise a d'autre part l'intention d'investir dans les établissements qui resteront ouverts.

La société n'entend pas émettre de nouvelles actions pour financer ces initiatives.

La concurrence est féroce pour Maple Leaf. La compagnie a aussi subi les conséquences de la crise de la listériose de 2008, qui a entraîné de nombreux retours de produits et une chute des ventes de quelque 50 %.

Maple Leaf compte 23 500 employés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !