•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une candidate républicaine se défend d'être une sorcière

Dans sa première publicité télévisée, Christine O'Donnell, candidate républicaine pour un siège de sénatrice au Delaware, fait référence à l'époque où elle a touché à la sorcellerie et se dit pareille à ses concitoyens.

Christine O'Donnell, candidate républicaine pour un siège de sénatrice au Delaware pour les élections de mi-mandat, répond à ses détracteurs dans une tentative de se présenter aux électeurs comme une femme ordinaire dans sa première publicité télévisée, lancée mardi.

Soutenue par le mouvement ultraconservateur du Tea Party, la nouvelle héroine des conservateurs aux États-Unis a défait le représentant républicain sortant, Mike Castle, pourtant un vétéran populaire du parti, lors des primaires.

Surnommée la Sarah Palin de la côte est, la politicienne de 41 ans bénéficie d'ailleurs de l'appui de l'ex-candidate républicaine à la vice-présidence.

Rassemblement de militants du Tea party au Delaware

Récemment, certaines de ses déclarations faites par le passé ont défrayé les manchettes, au grand plaisir des humoristes, notamment celles où elle s'oppose à la masturbation ou encore où elle avoue avoir « touché à la sorcellerie ».

C'est d'ailleurs en faisant référence à cette période de sa vie que Mme O'Donnell, habillée sobrement et regardant directement la caméra, amorce son message publicitaire.

Je ne suis pas une sorcière. Je ne suis en rien ce que vous avez entendu sur moi. Je suis vous.
Aucun d'entre nous n'est parfait.

Christine O'Donnell

Elle prône ensuite un changement à Washington, s'opposant notamment aux dépenses publiques jugées trop élevées.

Christine O'Donnell brigue le siège de sénatrice du Delaware pour une troisième fois. Le vice-président Joe Biden l'avait battue à deux reprises.

La candidate républicaine, qui traîne d'anciennes accusations d'irrégularités financières, préconise notamment l'abstinence sexuelle et condamne l'avortement, même dans les cas de viol et d'inceste.

Le Tea Party

Le Tea Party est un mouvement de contestation de droite né en 2009, après l'élection du président Barack Obama. Il a pris naissance dans la foulée de l'opposition au plan de sauvetage des banques malmenées par la crise financière et a pris de l'ampleur quand des dirigeants d'institutions financières ont reçu des primes avec l'argent de la relance économique du gouvernement. Au cours des primaires, le Tea Party a enchaîné les victoires, causant la défaite de plusieurs candidats républicains traditionnels.