•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité réplique à Maclean's

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'actualité, un magazine francophone appartenant à Rogers, répond vigoureusement à Maclean's, du même groupe, qui a publié un dossier controversé faisant du Québec la province la plus corrompue du Canada.

Le Bonhomme Carnaval à la une de <em>L'actualité</em>Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Bonhomme Carnaval à la une de L'actualité

L'article de la revue Maclean's utilisant l'image du Bonhomme Carnaval pour illustrer la corruption au Québec a fait bien des mécontents. Au premier titre, l'équipe éditoriale de l'autre magazine de la compagnie Rogers, L'actualité, publié en français au Québec.

Dans sa prochaine édition du 8 octobre, L'actualité répliquera à sa manière, en mettant en couverture un Bonhomme Carnaval, dessiné par le caricaturiste de Québec André-Philippe Côté.

Ce bonhomme-là est en furie contre le gouvernement Charest et Maclean's, selon l'éditrice et rédactrice en chef de L'actualité, Carole Beaulieu. Il riposte, appuyé par l'équipe éditoriale de L'actualité.

Le magazine Maclean's estime que le Québec est la province la plus corrompue du Canada, nos collaborateurs avaient des choses à dire là-dessus, on a choisi de leur donner la parole. C'est tout simple.

Une citation de :Carole Beaulieu, éditrice et rédactrice en chef de L'actualité
Carole Beaulieu, rédactrice en chef et éditrice de <em>L'actualité</em>Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carole Beaulieu, rédactrice en chef et éditrice de L'actualité

« Nos journalistes, nos illustrateurs voulaient s'exprimer dans ce dossier-là [...] Nos journalistes aussi pensent que l'état d'esprit de la société québécoise maintenant, c'est une société qui est en colère contre la corruption qu'elle voit et qu'elle combat déjà depuis un certain nombre de mois à travers toutes sortes d'instruments. », explique Carole Beaulieu.

L'actualité devait réagir, de crainte de perdre des lecteurs depuis la parution du controversé numéro de Maclean's. « De nombreux lecteurs nous ont écrit depuis vendredi pour se désabonner. Pour eux, L'actualité appartient au groupe Rogers, qui est aussi propriétaire de Maclean's », poursuit Mme Beaulieu.

Elle souligne que « [les lecteurs] veulent punir L'actualité pour quelque chose qui leur a déplu chez Maclean's. Ce faisant, ils mécomprennent un peu la façon dont ça se passe dans le groupe Rogers ».

Carole Beaulieu insiste sur l'indépendance journalistique de sa revue, affirmant que ses patrons de Toronto n'ont même pas encore vu ces images.

Un Bonhomme Carnaval auréolé dans la prochaine édition de <em>L'actualité</em>Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un bonhomme carnaval auréolé dans la prochaine édition de L'actualité

« Nous tentons de leur expliquer [aux lecteurs] qu'il y a une valeur très importante chez Rogers, qui est l'indépendance des salles de rédaction. Au nom de cette indépendance-là, les éditions Rogers ne peuvent pas s'excuser de ce qui s'est passé chez Maclean's », dit l'éditrice de L'actualité.

Accusation de xénophobie

Autre image, autre texte. Cette fois, Bonhomme Carnaval porte l'auréole et le chroniqueur vedette du magazine Jean-François Lisée traite la revue Maclean's de xénophobe. « C'est une raison de plus, écrit-il, de faire l'indépendance. »

Au milieu de journée, Rogers publiait un communiqué exprimant ses regrets pour l'offense qu'a pu causer la couverture de la revue Maclean's. Rogers rappelait notamment que le marché québécois était important pour l'entreprise.

D'après un reportage de Pierre Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !