•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme pour les étudiants en médecine

Ce futur médecin a choisi l'Outaouais pour parfaire sa formation

Ce futur médecin a choisi l'Outaouais pour parfaire sa formation

Radio-Canada

La première cohorte de neuf étudiants de troisième et de quatrième année est arrivée à Gatineau le mois dernier.

Presque deux ans et demi après sa création, le campus santé de l'Outaouais, qui est affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill, vient de lancer un nouveau programme d'externat prédoctoral.

Ce programme donnera l'occasion aux étudiants en médecine d'effectuer des stages dans des cliniques médicales de la région.

La première cohorte de neuf étudiants de troisième et de quatrième année est arrivée à Gatineau le mois dernier.

Les médecins de neuf cliniques médicales, ceux du CSSS de Gatineau et du Centre hospitalier Pierre-Janet (CHPJ) assurent l'enseignement et l'encadrement médical aux étudiants tout au long de l'externat intégré.

Selon la docteure Suzanne Bouchard, directrice médicale de l'unité de médecine familiale à Gatineau, le nouveau programme ne va pas régler la pénurie de médecins ni tous les maux du système de santé, mais va certainement « faire une différence » et aider à attirer de nouveaux médecins de famille en Outaouais.

Selon les dernières statistiques, 30 000 personnes n'auraient toujours pas accès à un omnipraticien en Outaouais.

L'étudiant Nicolas Chadi, qui ne sait pas s'il choisira de s'établir dans la région à la fin de ses études, se dit « très optimiste pour les prochaines années, pour ce qui est du Québec et du système de santé. »

L'avenir dira si le campus santé de l'Outapuais aura servi de précurseur à l'établissement d'une faculté de médecine dans la région. Un tel projet n'est pas prévu pour l'instant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !