•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'épuisement touche aussi les cadres

Une fonctionnaire répond à un citoyen.
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nombre de fonctionnaires fédéraux absents pour cause d'invalidité prolongée atteint un niveau sans précédent. Chez les cadres, le nombre de cas a augmenté de 25 % depuis cinq ans.

Le nombre de fonctionnaires fédéraux qui sont absents pour cause d'invalidité augmente en flèche. Plus de 10 500 sont présentement en congé de maladie prolongé. En outre, depuis cinq ans, le nombre de cas a augmenté de 25 % chez les cadres.

De ce nombre, les cas de détresse psychologique ne cessent de croître et représentent près de la moitié des absences.

Selon des données obtenues par Radio-Canada, les régimes d'assurance invalidité du gouvernement ont versé 241 millions de dollars au cours de la dernière année pour venir en aide aux employés. Il s'agit de 114 millions de plus qu'en l'an 2000, soit presque le double.

Jean-Pierre Brun, professeur en sciences de l'administration à l'Université Laval, explique que les impacts de ces absences finissent par se faire ressentir sur les équipes de travail.

« Le meilleur soutien à une équipe de travail, c'est son gestionnaire et si lui-même ne va pas bien, bien vous voyez bien qu'on vient d'augmenter la difficulté à ce moment-là. »

— Une citation de  Jean-Pierre Brun

Pour sa part, Patty Ducharme, vice-présidente de l'Alliance de la fonction publique du Canada, considère qu'il est urgent d'agir.

« Le milieu de travail pour nos membres à ce moment-ci est vraiment toxique, le gouvernement Harper, c'est un gouvernement contrôlant. »

— Une citation de  Patty Ducharme

En guise de réponse, le gouvernement conservateur, par la voix du président du Conseil du Trésor, Stockwell Day, affirme que cette situation n'est pas exceptionnelle.

« C'est relativement le même niveau que nous voyons dans le secteur privé. »

— Une citation de  Stockwell Day

Au début du mois, une chercheuse en santé des populations à l'Université d'Ottawa rapportait qu'il subsiste une confusion dans le rôle de la responsabilité au sein de l'appareil fédéral.

Le Conseil du Trésor a toutefois affirmé qu'un plan de gestion en santé mentale du personnel ne sera prêt qu'en 2012.

D'après un reportage de Marc Godbout

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !