•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déficit moins important que prévu

La ministre manitobaine des Finances, Rosann Wowchuk

La ministre manitobaine des Finances, Rosann Wowchuk

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que la ministre des Finances prévoyait un déficit de 555 millions de dollars cette année, il n'atteint finalement que 201 millions. Cependant, le coût des opérations du gouvernement atteint 1 milliard.

Le déficit de la province n'a pas été aussi prononcé que prévu à la fin de l'année financière 2009-2010, a annoncé lundi la ministre des Finances du Manitoba, Rosann Wowchuk.

Lors de la présentation du budget, le 23 mars dernier, la ministre des Finances, Rosann Wowchuk, prédisait un déficit de 555 millions de dollars cette année. À l'heure des comptes, il s'avère que le déficit n'aura été que de 201 millions.

Alors que le gouvernement s'était donné cinq ans pour éliminer son déficit, à un an des élections provinciales, il envisage la possibilité d'y parvenir en moins de temps que prévu.

Cependant, la ministre des Finances admet que le coût des opérations du gouvernement, ce qu'il consacre aux services à la population manitobaine, demeure énorme, soit plus de un demi-milliard de dollars, et qu'il faudra peut-être plus de cinq ans pour éliminer ce déficit.

Le gouvernement dépense encore trop, selon la porte-parole des conservateurs en matière de finances, Heather Stefanson. Celle-ci estime que le gouvernement doit trouver les moyens d'établir des priorités dans ses dépenses.

Selon elle, les coûts de la ligne de transport d'électricité Bipole III à l'ouest de la province, qui atteignent plus de 1 milliard de dollars, n'est pas une dépense très réaliste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !