•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada veut la libération d'un blogueur irano-canadien

Hossein Derakhshan

Hossein Derakhshan

Radio-Canada

Le ministère canadien des Affaires étrangères affirme que l'Iran doit libérer Hossein Derakhshan, blogueur condamné à 19 ans de prison en Iran, considéré comme un artisan de l'explosion du phénomène Internet dans la République islamique.

Le Canada affirme que l'Iran doit libérer le blogueur irano-canadien Hossein Derakhshan, condamné à 19 ans de prison.

C'est ce qu'a indiqué mardi Catherine Loubier, la directrice des communications du ministre canadien des Affaires étrangères Lawrence Cannon.

Hossein Derakhshan a été condamné pour coopération avec des pays ennemis, propagande contre le pouvoir, promotion de groupes contre-révolutionnaires et insulte à l'islam et aux figures religieuses.

Il a toutefois la possibilité de faire appel.

Hossein « Hoder » Derakhshan, 35 ans, est détenu depuis qu'il a été arrêté au cours d'un voyage en Iran en 2008. On le soupçonnait alors d'espionnage pour le compte d'Israël.

Hossein Derakhshan, surnommé le Blogfather, est souvent cité comme étant le père des blogueurs iraniens. Il est en effet à l'origine du protocole Unicode permettant au persan d'être utilisé à grande échelle sur Internet. Lire la chronique de Vincent Grou

Au cours des dernières années, les autorités iraniennes ont arrêté de nombreux blogueurs en guise de mesures autoritaires pour contrer la dissidence sur Internet.

La semaine dernière, des organisations comme Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE) et Pen Canada révélaient que, selon la famille de M. Derakhshan, le procureur de Téhéran avait requis la peine de mort.

Avec les informations de La Presse canadienne