•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'études demandées

Du saumon

Le saumon d'élevage vendu en épicerie n'est pas touché par le parasite

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe d'experts indépendants chargé par l'agence américaine des aliments de déterminer si le saumon transgénique est sans danger pour la consommation humaine soutient qu'il manque d'information sur la question et demande que plus d'études soient réalisées.

Après deux jours d'audience, le groupe d'experts indépendants chargé par l'agence américaine des aliments (FDA) de déterminer si le saumon transgénique est sans danger pour la consommation humaine est arrivé à une première conclusion. Le comité considère qu'il ne possède pas assez de données pour déterminer si la modification génétique qui permet au saumon de grossir deux fois plus rapidement est sans danger pour l'humain et l'environnement.

L'entreprise AquaBounty Technologies, qui espère pouvoir vendre le premier animal génétiquement modifié pour la consommation humaine à la suite de ces audiences, soulève de nombreuses critiques. Une coalition regroupant 31 organisations de défense des consommateurs et de l'environnement s'y oppose.

Les membres du comité reconnaissent que ce saumon modifié semble sans danger, mais ils jugent néanmoins qu'il est important et souhaitable de procéder à plus d'études avant de le commercialiser.

La FDA n'est pas obligée de suivre les recommandations de ce comité consultatif.

Les experts internes de la FDA ont déjà effectué leur évaluation des risques de ce saumon et ont conclu qu'il était sans danger pour la consommation humaine et l'environnement.

AquaBounty, qui produit à l'Île-du-Prince-Édouard les oeufs de poissons destinés à des élevages au Panama, affirme qu'il faudra deux à trois ans après l'autorisation de la FDA pour que les saumons OGM arrivent dans les supermarchés.

Des dangers pour l'environnement?

Certains opposants à la commercialisation affirment que ces saumons pourraient s'échapper et perturber l'équilibre naturel entre les espèces.

AquaBounty affirme pour sa part qu'il n'existe pas de danger. Le comité a accepté cette évaluation, mais plusieurs membres ont quand même jugé souhaitable de mener des études étendues d'impact environnemental.

La FDA critiquée

Les opposants reprochent à la FDA de fonder son jugement scientifique seulement sur les études produites par AquaBounty.

De plus, ils estiment que l'agence a donné un délai trop court (14 jours) pour un examen public du dossier.

Le danger allergique accru présenté par ce saumon inquiète aussi certains biologistes, dont Michael Hansen, de la Consumer Union, l'une des plus grandes organisations américaines de défense des consommateurs.

D'autres déplorent le fait que les règles d'étiquetage en vigueur actuellement ne permettent pas de savoir si le saumon est un OGM.

La semaine dernière, plusieurs personnes ont manifesté devant les installations de l'entreprise Aqua Bounty, à Fortune, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour dénoncer le saumon transgénique.

Les porte-parole des manifestants ont expliqué qu'ils craignaient une contamination du saumon naturel de l'Atlantique, que l'on trouve dans l'est du Canada.

Le saviez-vous?

Ces saumons peuvent atteindre la taille adulte entre 16 et 18 mois grâce à un gène produisant une hormone de croissance importé du saumon quinnat du Pacifique. Les saumons de l'Atlantique d'élevage atteignent habituellement cette taille en 30 mois.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !