•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Igor s'est déchaîné

Les puissantes rafales ont déraciné plusieurs arbres dans la ville de Saint-Jean, capitale de Terre-Neuve.

Les puissantes rafales ont déraciné plusieurs arbres dans la ville de Saint-Jean, capitale de Terre-Neuve.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Igor a frappé Terre-Neuve mardi avec suffisamment de force pour entraîner la fermeture de routes, endommager des ponts et paralyser des collectivités côtières. Un homme a été emporté à la mer à la suite d'un glissement de terrain.

L'ouragan Igor a frappé plus violemment que prévu pendant une grande partie de la journée, mardi, à Terre-Neuve, apportant dans son sillon des pluies torentielles et de puissantes rafales.

Dégâts matériels

Une trentaine de collectivités ont déclaré être dans une situation d'urgence en raison d'inondations qui rendraient les routes impraticables.

Igor a déversé plus de 200 mm de pluie sur le territoire. L'ouragan a renversé des arbres, causé des inondations et de l'érosion, gonflé des cours d'eau, endommagé des routes et des ponts. Des arbres tombés sur les fils électriques ont causé des pannes de courant touchant 7000 abonnés.

Les vents ont arraché le toit d'une quincaillerie à St. Lawrence. De plus, des inondations ont forcé l'évacuation de propriétés à Gambo, dans le centre de l'île. Des pompiers ont combattu deux incendies à Glovertown, dont un aurait été causé par des étincelles provenant de fils électriques qui se heurtaient dans le vent.

Environnement Canada estimait que les rafales pouvaient atteindre 140 km/h. Les secteurs les plus à risque étaient la région métropolitaine de Saint-Jean et la péninsule de Burin jusqu'à la côte nord-est. Les services policiers recommandent aux gens de rester chez eux.

Igor, Terre-NeuveAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les égouts débordent à Saint-Jean.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Toutes les écoles des régions menacées ont été fermées mardi, ainsi que plusieurs services publics. La plupart des vols ont été annulés à l'aéroport de Saint-Jean. Quelques plates-formes de forage au large de Terre-Neuve ont été évacuées par mesure de précaution.

Un homme emporté à la mer

Les autorités recherchent un homme qui a été emporté jusqu'à la mer par les eaux d'un ruisseau gonflées par l'ouragan. L'événement s'est produit près de Britannia, sur une île de la baie de Trinity.

Selon l'ambulancier Chris Hansford, la voie asphaltée se serait écroulée sous les pieds de l'homme pendant qu'il observait le courant passant à proximité.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !