•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine durcit le ton envers le Japon

Le chalutier arraisonné

Le chalutier arraisonné

Photo : AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Chine suspend ses relations avec le Japon dans plusieurs domaines et promet d'autres mesures si le Japon ne libère pas le capitaine d'un bateau de pêche chinois arraisonné le 7 septembre.

La Chine suspend ses relations avec le Japon dans plusieurs domaines et promet d'autres mesures si le Japon ne libère pas le capitaine d'un bateau de pêche chinois arraisonné le 7 septembre. Le chalutier était entré en collision avec deux navires des garde-côtes japonais.

Le Japon le soupçonne d'avoir nui au travail des fonctionnaires après l'accident, survenu près d'un archipel inhabité, mais revendiqué par les deux grandes puissances économiques. La région est riche en poisson, mais aussi, semble-t-il, en gaz et en hydrocarbures.

« La Chine a déjà suspendu ses échanges bilatéraux au niveau provincial comme au niveau ministériel » a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères, selon l'agence Chine nouvelle.

La Chine exige la libération immédiate et sans condition du capitaine

Ma Zhaoxu, porte-parole du ministre des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé sur internet

L'agence Chine nouvelle affirme aussi que la Chine a annulé des discussions en cours avec le Japon sur le renforcement des relations aériennes entre les deux pays ainsi que sur le charbon.

Le Japon de son côté a lancé un appel au calme et réitéré que l'affaire sera traitée conformément à la loi.

Selon les observateurs, les relations entre les deux pays n'ont jamais été si tendues.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !