•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une manifestation dégénère en Afghanistan

Des manifestants en colère dans les rues de Kaboul.

Le projet du pasteur Terry Jones a soulevé la colère dans plusieurs villes d'Afghanistan dont à Kaboul, où des manifestants sont descendus dans les rues.

Photo : La Presse canadienne / Rahmat Gul

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les forces de sécurité de l'OTAN auraient abattu un Afghan vendredi lors d'une manifestation houleuse devant une base de l'Alliance. La foule protestait contre le projet du pasteur Terry Jones de brûler le Coran.

Les remous causés par le projet d'un pasteur américain de brûler des exemplaires du Coran, samedi, pour marquer le 9e anniversaire des attentats du 11 septembre ont donné lieu à de houleuses manifestations en Afghanistan.

Vendredi, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés devant une base de l'OTAN à Fayzabad, capitale de la province de Badakhshan. Au moins un manifestant a été abattu par les forces de l'Alliance, qui ont ouvert le feu pour repousser les assauts de la foule en colère, a relaté un porte-parole du gouverneur de la province du Badakhshan à l'agence Reuters.

La foule, estimée à plus de 10 000 personnes, s'est rassemblée dans les rues de la ville après la prière du vendredi qui marquait la fin du jeûne du ramadan.

Les manifestants se seraient ensuite dirigés vers une base de l'OTAN sous contrôle allemand pour y exprimer leur frustration. Les militaires de l'OTAN auraient essuyé des jets de pierre et des mouvements hostiles de la foule.

Des soldats de l'OTAN auraient alors ouvert le feu pour défendre leur position, tuant l'un des manifestants, rapporte l'agence Reuters.

Interrogé sur cet incident, un porte-parole de la Force internationale de sécurité en Afghanistan (ISAF) s'est contenté de déclarer qu'une enquête était en cours sur cet événement.

L'Afghanistan et le Pakistan ont été le théâtre de plusieurs manifestations cette semaine en réaction au projet très médiatisé du pasteur de Floride, Terry Jones, de brûler des exemplaires du Coran, samedi, lors d'une cérémonie religieuse à la mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001. L'homme, qui considère l'islam comme une « oeuvre du démon » aurait renoncé à son projet jeudi devant la vague de protestations suscitée par son projet. Il menace cependant de revenir sur sa décision.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !