•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Villeneuve maintient la flamme de Mouawad

Le réalisateur Denis Villeneuve

Le réalisateur Denis Villeneuve

Radio-Canada

Tiré de la pièce de Wajdi Mouawad, le film Incendies de Denis Villeneuve sera à l'affiche au Québec le 17 septembre après un passage à Venise et à Toronto.

Pour honorer les dernières volontés de leur mère, des jumeaux se rendent au Moyen-Orient pour trouver dans cette région ravagée par les guerres, un frère et un père dont ils n'ont jamais entendu parler.

Le réalisateur québécois Denis Villeneuve rêve de faire ce film depuis qu'il a vu la pièce de Wajdi Mouawad.

« Cela a été un très long travail, un travail que j'ai trouvé difficile, mais qui m'a apporté beaucoup de bonheur. J'ai adoré explorer Incendies pendant des années. Pour moi, c'est un deuil de quitter ce texte-là », a raconté le réalisateur.

Avec ce projet, Denis Villeneuve est allé tourner en Jordanie, un pays qui fait partie d'une région traversée par de nombreux conflits.

Toute l'équipe s'est servie du dépaysement pour nourrir le propos du film.

Pour l'actrice Mélissa Désormeaux-Poulin, le fait de se retrouver dans une région inconnue l'a inspirée.

« Incendies a été présenté à Telluride et a reçu un accueil sincèrement aussi costaud qu'en Italie. Et ce que je sens a profondément touché les Américains », a expliqué Denis Villeneuve.

Je pense que comme cinéaste au 21e siècle, on a le devoir de tisser des ponts avec cette culture-là, d'être en dialogue avec cette culture-là.

Denis Villeneuve

Dans sa pièce, Wajdi Mouawad, Libanais d'origine, évitait de nommer le pays d'origine de la mère des jumeaux. Pour l'auteur, la réconciliation commençait déjà.

D'après le reportage de Claude Deschênes