•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le BAPE entame ses audiences

Pancarte
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement entame son mandat qui consiste à enquêter et à tenir des audiences sur le développement controversé des gaz de schiste au Québec.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) amorce, mardi, ses travaux en vertu du mandat que lui a confié le gouvernement du Québec relativement à l'exploration et à l'exploitation des gaz de schiste.

Le dossier est controversé. Le Parti québécois reproche au gouvernement Charest de ne pas avoir opté plutôt pour un moratoire.

Dimanche, la chef du PQ, Pauline Marois, expliquait que ce moratoire s'imposait « tant et aussi longtemps qu'il n'y aura pas une étude approfondie du BAPE et la mise en place d'une commission parlementaire itinérante sur l'indépendance énergétique » dans ce dossier.

De son côté, la députée péquiste Martine Ouellet, porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement, soutient que le mandat accordé au BAPE « est totalement incomplet ».

Martine Ouellet, qui a pris position dans plusieurs dossiers environnementaux par le passé, estime qu'il importe de mesurer les impacts socioéconomiques et sanitaires de l'exploitation des gaz de schiste. Selon elle, la commission d'enquête du BAPE ne parviendra pas à rassurer les citoyens sur ces aspects.

À la fin du mois d'août, les ministres de l'Environnement, Pierre Arcand, et des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, avaient annoncé la tenue d'audiences publiques dans les régions touchées par l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste, soit :

  • Chaudière-Appalaches
  • Centre-du-Québec
  • Montérégie

Cette annonce, faite au mont Saint-Bruno, près de Montréal, avait été accueillie par des huées de citoyens inquiets des conséquences éventuelles de l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste.

La commission d'enquête du BAPE devra :

  • proposer un cadre de développement de l'exploration et de l'exploitation des gaz de schiste;
  • proposer des orientations pour un encadrement légal et réglementaire [...] de cette industrie dans le respect du développement durable;
  • s'adjoindre des experts scientifiques qui évalueront tout enjeu relié au présent mandat.

Le BAPE doit rendre son rapport le 4 février 2011.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !