•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreux cas de détresse psychologique

Chargement de l’image
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les cas de congés de maladie à long terme sont en hausse dans la fonction publique fédérale.

Les cas de détresse psychologique dans la fonction publique fédérale ont plus que doublé depuis 10 ans.

Au pays, plus de 10 500 fonctionnaires fédéraux sont présentement en congé de maladie prolongé.

Près de la moitié d'entre eux souffre de détresse psychologique.

Depuis le début de l'année seulement, les demandes d'invalidité ont explosé de 20 %.

Selon la fonctionnaire Sylvie Giasson, qui a vécu trois épisodes de dépression, l'expression « tomber comme des mouches » prend tout son sens dans la fonction publique.

Ce sont surtout les femmes qui tombent malades, en raison du stress, de l'endettement personnel, de la charge de travail, et, phénomène plus récent, de l'absence de contrôle ressenti par les fonctionnaires fédéraux.

Selon Louise Lemyre, chercheuse en santé des populations à l'Université d'Ottawa, il y a présentement confusion dans le rôle de la responsabilité au sein de l'appareil fédéral.

« Quand on exerce sa maîtrise, sa compétence, quand on reçoit une rétroaction qui est proportionnelle, on est plus en santé. »

— Une citation de  Louise Lemyre, chercheuse en santé des populations à l'Université d'Ottawa

Si le stress de la vie quotidienne est invoqué pour expliquer cette hausse des problèmes de santé mentale, de plus en plus d'indices pointent vers l'organisation du travail et même le gouvernement conservateur.

Patty Ducharme, la vice-présidente de l'Alliance de la fonction publique, qui représente 172 000 fonctionnaires au pays, blâme le gouvernement Harper . « Avec le gouvernement conservateur, on veut tout contrôler, ça rend l'environnement de travail plus hostile », dit-elle.

Au Conseil du Trésor, on affirme qu'un plan de gestion du personnel en santé mentale sera prêt en 2012.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !