•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adieu, haleine d'ail!

Deux gousses d'ail

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs américains soutiennent que boire un verre de lait bien gras en mangeant de l'ail ou après le repas permet de réduire considérablement la mauvaise haleine.

Oubliez le rince-bouche, la gomme et les bonbons pour combattre une haleine d'ail. Des chercheurs américains ont démontré qu'un simple verre de lait en mangeant de l'ail ou après le repas permet de réduire considérablement la mauvaise haleine.

En fait, le gras et l'eau contenus dans le lait neutralisent le sulfure d'allyle de méthyle. C'est précisément cette molécule malodorante que le système digestif n'arrive pas à métaboliser et qui est ensuite relâchée par les poumons et la transpiration.

Les auteurs affirment que, pour obtenir de meilleurs résultats, il faut boire du lait gras pendant le repas.

L'eau, les champignons et le basilic aident aussi à réduire la senteur, mais dans une moindre mesure.

Le détail de ces travaux est publié dans le Journal of Food Science.

L'ail est reconnu en raison de ses vertus pour la santé. Écraser l'ail entraîne la formation d'allicine, son extrait actif (Allium sativum), qui est reconnue comme :

  • un antibiotique naturel
  • un agent anticoagulant
  • un antibactérien
  • un hypotenseur, c'est-à-dire une substance capable de faire diminuer la pression artérielle

En 2007, une étude montrait toutefois que l'ail cru ou ses extraits ne réduisaient pas le mauvais cholestérol dans le sang.

Le saviez-vous?

L'ail est originaire d'Asie centrale. Il est utilisé depuis 5000 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !