•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bienfaits de la metformine se confirment

poumon-cancer-tumeurs

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cet antidiabétique très prescrit réduit fortement la fréquence du cancer du poumon chez des souris de laboratoire exposées à un dérivé de la nicotine, un important cancérigène contenu dans le tabac.

Le recours à l'antidiabétique metformine a permis de réduire la fréquence du cancer du poumon chez des souris de laboratoire exposées à un dérivé de la nicotine, cancérigène contenu dans le tabac.

Le Dr Philip Dennis, de l'Institut national américain du cancer (NCI), et ses collègues ont administré cet antidiabétique très prescrit dans le monde à ces rongeurs par voie orale ou par injection.

Les résultats montrent que :

  • les rongeurs ayant reçu la metformine oralement avaient de 40 % à 50 % moins de risque de développer des tumeurs;
  • ceux qui ont été traités avec des injections avaient 72 % moins de risque de développer le cancer.

L'explication

La metformine active une enzyme produite par des molécules antimicrobiennes qui neutralisent une protéine jouant un rôle central dans la croissance et la survie des cellules cancéreuses du poumon.

Les chercheurs sont encouragés par ces résultats sur des modèles de recherche animal et espèrent procéder à des essais cliniques préliminaires avec la metformine chez l'humain dans les prochains mois. Ces tests permettront de déterminer si cet antidiabétique peut être utilisé comme chimioprévention pour les fumeurs qui présentent un risque élevé de développer une tumeur cancéreuse du poumon.

« Bien que cesser de fumer soit la chose la plus importante à faire pour les fumeurs, plus de la moitié des cas de cancer du poumon sont diagnostiqués chez d'anciens fumeurs, ce qui montre l'importance de développer des traitements préventifs efficaces. »

— Une citation de  Dr Philip Dennis

En juin 2009, des chercheurs américains et canadiens avaient découvert que la metformine stimulait le système immunitaire et augmentait l'effet des vaccins et traitements antiviraux et anticancéreux.

Selon le Pr Michael Pollak, de l'Université McGill à Montréal, les présents résultats jumelés avec ses travaux laissent penser que la metformine peut prévenir et traiter le cancer du poumon, mais aussi d'autres types de tumeurs cancéreuses.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Cancer Prevention Research.

Le saviez-vous?

La metformine est extraite du lilas, fleur dont les botanistes au Moyen-Âge avaient observé ses vertus pour réduire une fréquence excessive des urines, un symptôme de diabète incontrôlé.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !