•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de boycottages

Site d'exploitation de sables bitumineux à Fort McMurray

Site d'exploitation de sables bitumineux à Fort McMurray (archives)

Photo : AFP / Mark Ralston

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les entreprises américaines The Gap, Timberland et Levi Strauss nient avoir l'intention de ne plus recourir au pétrole produit à partir des sables bitumineux, contrairement à ce qui a été rapporté dans les médias la semaine dernière.

Trois grandes entreprises américaines ont démenti les informations véhiculées dans les médias la semaine dernière selon lesquelles elles voulaient boycotter le pétrole provenant des sables bitumineux de l'Alberta. Les groupes The Gap, Timberland et Levi Strauss ont nié qu'ils comptent se priver de ce type de carburant.

« C'est complètement faux », a déclaré lundi le vice-président des communications pour The Gap, Bill Chandler. Le groupe a demandé aux entreprises qui transportent ses produits la provenance du carburant qu'elles utilisent, mais il n'a pas pour autant l'intention de boycotter les sables bitumineux.

Vendredi dernier, de nombreux médias ont rapporté à tort que ces trois entreprises comptaient bannir de leur chaîne d'approvisionnement le pétrole albertain provenant des sables bitumineux.

Des porte-parole de Timberland et Levi Strauss ont aussi démenti par courriel avoir l'intention de boycotter les sables bitumineux. Ces entreprises ont ajouté qu'elles veulent réduire leurs émissions de gaz à effet, mais pas nécessairement bannir un type de carburant.

L'annonce des faux boycottages avait été faite par le Alberta Enterprise Group.

Par ailleurs, l'entreprise Walgreens, qui compte 7500 pharmacies aux États-Unis, a annoncé la semaine dernière que ses camions de livraison n'utiliseront plus de carburant provenant des sables bitumineux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !