•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan d'une tournée

Stephen Harper

Stephen Harper, alors qu'il revenait de Whitehorse vers Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre fait le bilan de sa tournée du Grand Nord qu'il termine en annonçant des investissements en matière de logement social.

Stephen Harper a complété vendredi sa tournée du Grand Nord avec un passage à Whitehorse, au Yukon. Il a profité de l'occasion pour annoncer un investissement de 22 milliards de dollars pour la construction et la rénovation de logements sociaux. Cette annonce s'inscrit dans la politique du Grand Nord de son gouvernement.

Il s'agissait d'un cinquième voyage dans cette région pour le premier ministre conservateur. Il a profité de l'occasion pour annoncer de nouveaux projets pour l'Arctique tout en rappelant que la région demeure une priorité pour Ottawa.

Toutefois, sa priorité première demeure la protection de la souveraineté canadienne. Il considère que les projets qui ont été annoncés sont importants pour le Nord même si certains ne seront concrétisés que dans cinq ou même dix ans comme le centre de recherche et le brise-glace polaires.

Il s'est également défendu de faire de sa tournée dans l'Arctique un exercice partisan afin de gagner des faveurs politiques. Il a précisé que cette visite ne lui permettra pas de remporter d'élections dans une région immense qui ne compte que trois sièges au Parlement.

Ses détracteurs l'ont aussi condamné pour avoir organisé une séance de photos coûteuse lors de l'opération Nanook, un exercice militaire qui avait pour but d'affirmer la présence canadienne dans la région. Stephen Harper a répliqué que sa présence lors de cet exercice visait plutôt à jeter un éclairage positif sur le travail des militaires canadiens.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !