•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal, la vedette

Scène de «Montréal, 31 fragments d'urbanité»
Scène de «Montréal, 31 fragments d'urbanité»

Le Festival des films du monde présente Montréal, 31 fragments d'urbanité, un long métrage réalisé par Jean Tessier. Le film met en vedette la métropole québécoise à travers quelques-uns de ses habitants.

Montréal, la vedette d'un film.

C'est le défi que s'est donné le réalisateur Jean Tessier. Il a tourné un film sur notre ville intitulé Montréal, 31 fragments d'urbanité.

Le réalisateur a rassemblé différents fragments de vie pour brosser un tableau de la ville.

Jean Tessier voulait sortir de la formule stricte du documentaire.

On renoue avec un courant cinématographique qui est celui de la symphonie urbaine. C'est un courant qui veut exprimer la vie à l'intérieur d'une ville de façon plus poétique et impressionniste.[[citation auteur="Jean Tessier, réalisateur" ]]

Par le biais de courtes histoires de la vie quotidienne, son film rend hommage aux citadins, jeunes et vieux, qui participent de façon individuelle ou collective à la qualité de vie montréalaise.

Quand on fait un documentaire, oui on peut y aller avec la dénonciation ou le renforcement positif. Nous, on a choisi la valorisation des gestes positifs. Il y a plein de gens qui s'impliquent et dont les multiples petits gestes font la qualité de vie de Montréal.

Jean Tessier, réalisateur

Le film convie le spectateur à s'approprier la ville de façon généreuse, créative ou citoyenne. Et par des gestes simples, à participer à sa beauté et à en jouir.

Aucun thème sélectionné