•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une industrie controversée

Radio-Canada

Classe économique se penche sur l'exploitation des gaz de schiste et leur encadrement législatif au Québec. Jean-Sébastien Bernatchez s'entretient avec André Bélisle, président de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique.

Classe économique se penche cette semaine sur l'exploitation des gaz de schiste et leur encadrement législatif au Québec.

C'est cet automne que le gouvernement québécois doit déposer un projet de loi pour encadrer l'exploration et l'exploitation dans la province de ce gaz emprisonné dans des formations rocheuses situées entre 1 et 3 km sous terre.

Il y aura des rencontres régionales et une commission parlementaire pour l'adoption d'une première loi québécoise sur les hydrocarbures.

Rappelons qu'au Québec, on retrouve essentiellement les gisements sur la rive sud du Saint-Laurent, entre Québec et Montréal. Voilà pourquoi des citoyens habitant cette région ont formulé des demandes de moratoire, afin que des études soient réalisées pour dissiper leurs craintes relatives aux activités d'exploration qui sont déjà en cours.

L'animateur Jean-Sébastien Bernatchez s'est entretenu avec André Bélisle, président de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique.

André Bélisle, président de l'AQLPAAndré Bélisle, président de l'AQLPA