•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enquête sur « la loi nazie du Québec »

La modification est apparue sur le site au cours des derniers jours.
La modification est apparue sur le site au cours des derniers jours.

La Loi sur les langues officielles a été rebaptisée « loi nazie du Québec » dans la version anglaise de l'encyclopédie en ligne Wikipédia. La modification proviendrait des bureaux de Services correctionnels Canada.

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, dit avoir demandé à Services correctionnels Canada d'enquêter pour déterminer l'origine des « écrits inacceptables » qui sont apparus au cours des derniers jours sur le site de l'encyclopédie en ligne Wikipédia.

Radio-Canada a révélé lundi que la Loi sur les langues officielles du Canada a été rebaptisée la « loi nazie du Québec » dans la version anglaise du site.

La modification aurait été faite à partir d'un ordinateur situé dans les bureaux de Services correctionnels Canada, situés avenue Laurier Ouest, à Ottawa.

L'affaire a fait bondir le député libéral de Bourassa, Denis Coderre. « Si on trouve quelqu'un qui nous traite de nazis, c'est de la propagande haineuse. Le Code criminel statue là-dessus », a-t-il fait valoir.

« Moi, je demande au gouvernement de ne pas laisser ça lettre morte. Qu'il agisse immédiatement en conséquence. Qu'on fasse une enquête parce que c'est trop grave », a ajouté M. Coderre.

Wikipédia, dont le fonctionnement repose sur le fait que les internautes peuvent modifier des informations sur le site, a corrigé l'information.