•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 130 000 personnes évacuées

Les inondations dans la ville de Kuandian, en Chine
Un villageois regarde une maison détruite par les inondations dans le comté de Kuandian, en Chine, le 21 août. Photo: AFP / STR
Radio-Canada

La pluie qui ne cesse de tomber en Chine et en Corée du Nord a entraîné des crues et des glissements de terrain, provoquant quatre morts et l'évacuation de plus de 130 000 personnes.

Les pluies diluviennes qui s'abattent sur le nord-est de la Chine et la Corée du Nord depuis vendredi ont forcé l'évacuation de plus de 130 000 personnes.

Plus de 125 000 Chinois ont été évacués dans la province du Liaoning et plus de 5000 Nord-Coréens ont dû quitter leurs villages situés près de la frontière avec la Chine. La crue du fleuve Yalu, nommé Amnok en Corée du Nord, est la principale cause de ces déplacements. C'est à Dandong, ville portuaire importante de Chine, qu'on compte le plus grand nombre d'évacués : 94 000.

Un couple de septuagénaires ainsi qu'une mère et son fils sont morts dans le comté de Kuandian, à une centaine de kilomètres de Dandong, selon l'agence Chine Nouvelle. Une crue subite a détruit leur maison, broyant tout sur son passage.

Un glissement de terrain à Kuandian a aussi fait un disparu d'une soixantaine d'années.

Tout comme le Pakistan, la Chine connaît présentement ses pires inondations depuis des décennies. Les réseaux de communication et d'électricité sont coupés, tandis que les cultures sont détruites.

La Corée du Nord éprouve les mêmes problèmes. La ville de Sinuiju est particulièrement touchée par les fortes pluies, ce qui cause d'énormes problèmes logistiques dans son port, qui gère la plus grande partie du trafic maritime et commercial en plus de l'aide internationale, rapporte l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

L'Office national météorologique chinois a émis dimanche un bulletin d'alerte pour de fortes pluies accompagnées d'orages et de vents violents pour les 24 prochaines heures.

Par ailleurs, les autorités chinoises tentent toujours de retrouver 69 personnes disparues dans une coulée de boue dans une zone reculée et montagneuse de la province du Yunnan, dans le sud-ouest du pays.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press