•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

292 000 hectares ravagés

Carte de la Colombie-Britannique
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les pompiers profitent des conditions météorologiques favorables pour combattre le brasier avant lundi, où on prévoit un temps chaud et sec.

En Colombie-Britannique, les pompiers profitent de l'accalmie et redoublent leurs efforts pour éteindre les quelque 300 incendies de forêt qui touchent principalement le centre de la province.

La situation s'est stabilisée au cours des dernières heures. Les vents ont faibli et les brasiers brûlent moins intensément. La température s'est également rafraîchie, ce qui devrait faciliter la tâche aux pompiers.

Les autorités espèrent que la pluie annoncée pour samedi et dimanche et les températures plus froides aideront les pompiers à mieux combattre les brasiers. Ils devront toutefois faire vite puisqu'on prévoit un temps chaud et sec à compter de lundi.

Les incendies ont déjà ravagé 292 000 hectares.

Le ciel s'assombrit

Une épaisse nappe de fumée menace toujours la santé des personnes les plus vulnérables. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a d'ailleurs émis des avertissements sur la qualité de l'air. L'Alberta et la Saskatchewan sont également touchées par la fumée provenant des incendies de forêt. Samedi, les autorités affirmaient même que la fumée avait atteint certaines parties du Manitoba ainsi que le nord-ouest ontarien, à plus de 1300 km de la zone incendiée.

Les autorités demandent aux résidents d'éviter de sortir de leur résidence en raison de la piètre qualité de l'air. Cette dernière est sérieusement compromise à Kamloops, à Quesnel, dans la vallée de Bulkley, à Prince George ainsi qu'à Vanderhoof.

Les incendies de forêt les plus importants sont situés dans le centre de la province, entre Kamloops et Prince George. Les autorités surveillent de près un large incendie situé à une dizaine de kilomètres de Williams Lake dans le district régional de Cariboo.

Plus de 600 pompiers de l'Alberta, de l'Ontario, des Territoires du Nord-Ouest et de l'État de Washington sont venus prêter main-forte aux quelque 2000 pompiers de la Colombie-Britannique. Ces derniers combattent près de 300 incendies depuis trois semaines.

Vols annulés

Par ailleurs, les autorités recommandent aux gens qui doivent prendre l'avion samedi de vérifier si leur vol n'a pas été annulé en raison de la fumée provoquée par les incendies de forêt.

Déjà plusieurs vols ont été annulés dans les derniers jours. La compagnie a dû retarder ou annuler des vols en partance de l'aéroport de Kamloops en raison de la mauvaise visibilité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !