•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avenir incertain

Radio-Canada

Les dirigeants de la compétition cycliste sont déçus du désistement de la Ville de Val-d'Or pour la présentation de l'événement l'an prochain.

Le désistement de la Ville de Val-d'Or pour la présentation de la compétition cycliste, l'an prochain, déçoit les dirigeants du Tour de l'Abitibi.

L'équipe française a outrageusement dominé la deuxième étape.L'équipe française a outrageusement dominé la deuxième étape. Photo : Tour d'Abitibi

Le maire, Fernand Trahan, a annoncé lundi que la Ville refusait d'être la seule à payer pour l'organisation de l'événement dans la région.

Le directeur général, Marc-André Landry, dit pour sa part qu'il faut élargir le débat et ne pas le limiter à trouver une nouvelle ville hôtesse. « On cherche au départ un nouveau partenariat régional. Il y a des choses qui seraient porteuses d'avenir pour le tour », indique M. Landry.

On ne peut pas remettre en question chaque automne l'avenir du Tour de l'Abitibi parce qu'une ville décide de se retirer.

Marc-André Landry

Le directeur du Tour de l'Abitibi souhaiterait, entre autres, que les villes participantes incluent dans leur planification budgétaire en décembre les dépenses liées à l'hébergement.

À la Conférence régionale des élus (CRE) de l'Abitibi-Témiscamingue, le directeur adjoint, Simon Letendre, mentionne que le Tour de l'Abitibi n'est pas le seul événement important qui doit être examiné. Il croit aussi que le comité organisateur de la compétition doit prendre l'initiative de l'organisation des rencontres avec les municipalités.

Les maires de Rouyn-Noranda, d'Amos et de La Sarre n'ont pas encore été approchés.

Par contre, le maire de La Sarre, Normand Houde, mentionne que l'événement n'est pas assez rentable. « Mais vous savez qu'on est dans une région éloignée et on travaille sur des projets qui peuvent nous rapporter », dit M. Houde.

La présentation du Tour cycliste de l'Abitibi coûte 500 000 $. Les ententes avec l'Union cycliste internationale doivent être signées au plus tard, en février.