•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée de deuil

Des militaires, des résidents et des sauveteurs recherchent des survivants à la suite de glissements de terrain le 12 août 2010, dans la province de Gansu.
Des militaires, des résidents et des sauveteurs recherchent des survivants à la suite de glissements de terrain le 12 août 2010, dans la province de Gansu. Photo: AFP / Frederic J. Brown

Pékin annonce une journée de deuil national dimanche, en hommage aux victimes des inondations et éboulements qui ont fait plus d'un millier de morts et des dizaines de milliers de sans-abri dans le nord-ouest du pays.

Les drapeaux seront en berne dans tout le pays et les représentations diplomatiques à l'étranger. Sur son site officiel, samedi, le gouvernement demande qu'on annule tous les divertissements publics.

Les glissements de terrain dans la province de Gansu, dans le nord-ouest du pays, les pires de la décennie, ont fait 1240 morts et plus de 500 personnes disparues, selon un nouveau bilan de l'agence Chine Nouvelle, samedi.

La situation ne risque guère de s'améliorer dans les prochains jours puisque les prévisions météo laissent craindre de nouvelles intempéries, ce qui pourrait faire encore grossir la rivière Baïlong, et de provoquer de nouvelles inondations dans Zhouqu, dont un tiers est toujours sous les eaux.

Selon l'agence China News Service, l'eau potable est la première préoccupation des rescapés.

Le ministère des Affaires civiles estime qu'au moins 45 000 personnes ont dû évacuer leur domicile.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press