•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario mise sur le jeu en ligne

Un homme joue au poker sur Internet

Un homme joue au poker sur Internet

Photo : AFP / Karen Bleier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Société des loteries et des jeux de l'Ontario offrira des jeux de hasard sur Internet dès 2012.

La Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG) offrira des jeux de hasard sur Internet dès 2012.

Le président de l'OLG Paul Godfrey indique que le marché du jeu en ligne atteint 400 millions de dollars par année dans la province. Il affirme offrir une expérience de jeu plus sécuritaire que les casinos virtuels situés à l'étranger.

Des revenus importants

Le ministre des Finances de l'Ontario, Dwight Duncan, estime que le projet entraînera des revenus annuels de 100 millions de dollars. Mais pour un gouvernement aux prises à un déficit de 19,7 milliards de dollars, il s'agit surtout de positionner l'OLG dans un marché mondial estimé à 40 milliards de dollars américains par année.

L'OLG n'a pas décidé quels jeux seront offerts sur le web, mais des employés mentionnent que le poker suscite l'intérêt. La vente de billets de loterie en ligne et la mise en place d'un casino virtuel pourraient également se concrétiser. La société d'État n'écarte pas la possibilité de confier la gestion de ses sites de jeux en ligne à des entreprises privées.

Promesses de mesures de prévention

L'Ontario mise sur la sécurité qu'offriront des sites de l'OLG pour attirer les joueurs. Elle demandera par exemple à l'avance aux consommateurs combien ils comptent dépenser et pendant combien de temps ils vont jouer. Des hyperliens vers des ressources contre le jeu pathologique seront également affichés sur les sites.

Mais ces mesures ne rassurent pas les partis d'opposition, qui accusent le gouvernement de sacrifier la sécurité des joueurs en échange de revenus supplémentaires.

Au Canada, la Colombie-Britannique et des provinces de l'Atlantique offrent déjà ce type de jeu en ligne. Loto-Québec doit lancer en septembre son site de jeu en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !