•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une épave acadienne au fond de la baie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De récentes recherches archéologiques dans la rivière Restigouche ont permis de découvrir une embarcation acadienne qui aurait sombré lors du dernier affrontement naval entre la France et l'Angleterre vers 1760.

MachaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Animation au Lieu historique de la Bataille-de-la-Ristigouche (archives)

Le service d'archéologie subaquatique de Parcs Canada a pu découvrir cette nouvelle épave face à Pointe-à-la-Batterie à l'aide de nouveaux instruments sonars.

Pour l'archéologue Charles Dagneau, il s'agit d'une découverte majeure puisqu'il s'agit d'un témoin archéologique tangible de la participation des Acadiens à la bataille. « Ça va nous permettre de voir quel type de navires étaient utilisés à l'époque, en 1760, par les Acadiens pour le transport ou la pêche. C'est tout un champ de recherche qui s'ouvre », fait valoir le scientifique.

Au cours des prochains mois, les archéologues tenteront d'identifier précisément l'embarcation.

Parcs Canada souligne, en 2010, le 250e anniversaire de cette bataille qui constitue un tournant crucial dans le conflit entre les Anglais et les Français pour la possession de la Nouvelle-France.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !